Daloa : Les auteurs des attaques contre des casernes de police et des opérateurs économiques, arrêtés, des armes de guerre et des munitions saisies


Le dangereux gang qui sème la terreur à Daloa démantelé par la police visée dans ses attaques
  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 30 avr. 2018
  • Visites: 1272
  • Commentaires: 1

Le commissaire divisionnaire, Ouattara Lancina, préfet de police de la région du Haut-Sassandra, et ses éléments sont plus que jamais déterminés à mettre un coup d'arrêt aux activités des scélérats et autres malfrats dans leur zone de compétence. Cette détermination, les membres d'un dangereux gang spécialisé dans les attaques à main armée, vient d'en faire les frais. Il s'agit des auteurs de l'attaque de la préfecture de police, du commissariat du 3è arrondissement de police de Daloa et des agressions contre les opérateurs économiques de la région du Haut-Sassandra allant où revenant d'effectuer des opérations bancaires.

Cette bande conduite par un certain Jetheme, un jeune homme sans cœur ni foi bien reconnus dans les fichiers de la police, et dont on ignore par quel moyen il s'est évadé de la prison civile de Gagnoa, de Man et de bien d'autres prisons de la place pour se retrouver dans la ville de Daloa où il crée des misères au sein de la population. En effet, selon les informations en notre possession, dans le courant de l'année 2017, l'un des lieutenants de cette bande, répondant au nom de Kevin, est placé en garde à vue à la préfecture de police de Daloa. De ce fait, une nuit aux environs de 22h, ce jeune homme et quatre autres de ses lieutenants débarquent dans les locaux de la préfecture de police de Daloa, désarment et enferment tous les agents des forces de l'ordre en service cette nuit-là, avant de prendre la clé des champs.

Dès sa prise de fonction, le commissaire divisionnaire Ouattara Lassina, saisi des faits, prend la ferme décision de neutraliser cette bande armée. Aussi, actionne-il ses hommes, à cet effet. Deux mois après son arrivée, quatre membre de cette bande sont pris par l'un de ses collaborateurs, le commissaire N'guessan Zaka Thomas, chef de service du commissariat du 1er arrondissement de police de Daloa et ses hommes. Ce sont les bandits Koné Seydou, Coulibaly Moussa, Yameogo Ali et Modibo Miakaté. Ces derniers donnent des pistes aux flics qui leur permettent de mettre le grappin sur deux autres membres de la bande pendant que le chef dudit gang, répondant au nom de Jetheme, lui, reste en cavale. Il s'agit de (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Ouattara Gagnoa Daloa Sassandra police