Adjamé-Ancien camp d'Akouédo : Hamed Bakayoko inaugure la ligne de bus 86

  • Source: L'Intelligent d'Abidjan
  • Date: sam. 07 oct. 2017
  • Visites: 2143
  • Commentaires: 1

Désormais, l’ancien camp militaire d’Akouédo sera desservi par les bus de la Société de transport abidjanaise (Sotra). Une ligne (le 86) a été lancée le jeudi 5 octobre 2017.

Inaugurée par le ministre d’Etat, ministre de la Défense Hamed Bakayoko, elle reliera le camp militaire à la commune d’Adjamé. Cette ligne de bus traversera la commune de Cocody, en passant par le carrefour de la vie, l’école nationale de Police, l’échangeur de la Riviera 2. Elle arrivera par le rond-point de la Riviera Palmeraie, avant de prendre la direction de la base militaire. « Nous sommes heureux de contribuer, aux côtés du gouvernement, à l’amélioration des conditions de vie des militaires », s’est réjoui Méité Bouaké, le DG de la Sotra.

Hamed Bakayoko, grâce à qui cette ligne a vu le jour, a laissé entendre qu’il s’agissait pour l’Etat, à travers cette action, de faciliter le déplacement des militaires d’Akouédo, de leurs familles et des riverains de l’ancien camp. Il a, par ailleurs, remercié les responsables de la Sotra pour la promptitude avec laquelle ils ont favorablement répondu à la doléance. « Vous avez réagi avec promptitude quand je vous ai sollicité pour solutionner le problème de déplacement de nos soldats », a-t-il dit, en présence du chef d’Etat-major des forces terrestres, le général de Brigade Kouamé Julien. Le ministre d’Etat Hamed Bakayoko a poursuivi en félicitant Méité Bouaké « qui a fait preuve de pragmatisme en permettant aux soldats et à leurs familles de se déplacer plus facilement ». Il n’a pas manqué d’inviter les militaires à prendre soin des bus, à travers « un comportement civique ».La création de cette ligne de bus s’inscrit dans le cadre des actions prévues par le chef de l’Etat Alassane Ouattara et le gouvernement, pour l’amélioration des conditions de vie des militaires. Au titre des autres actions en vue, le ministre d’Etat Hamed Bakayoko a annoncé la construction de quatre grands hôpitaux militaires d’une valeur totale de plus de 40 milliards F CFA, dans les régions militaires. Soit, un hôpital par région militaire.

Alex A




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour