Man / Affaire ''Un muezzin assassiné à la mosquée'' : Voici comment le meurtrier s'est introduit dans la maison de prière
Koné Daouda (gardien de la mosquée) : « Je l'ai vu seul. Ce que je lui ai dit... »

  • Source: linfodrome.com
  • Date: mer. 15 mars 2017
  • Visites: 2137
  • Commentaires: 0
La mort brutale, samedi 11 mars dernier, d'El Hadj Doumbia Dramane, muezzin de la grande mosquée de Man, continue d'alimenter les débats dans la région du Tonkpi.

Deux jours après ce drame qui a endeuillé tant la communauté musulmane de Man que toute la population, notre équipe de reportage s'est rendue, hier lundi 13 mars 2017, à la grande mosquée de Dioulabougou pour en savoir davantage sur cette affaire. Koné Daouda, gardien de la grande mosquée, qui a été le premier à observer la présence de cet étrange fidèle ce jour-là, a indiqué s'être réveillé à 3h30mn pour ouvrir les portes et portails de ce lieu de prière. Selon Daouda Koné, l'homme, habillé en boubou comme un bon musulman, était assis sur la terrasse de l'entrée de la maison, coran en main.

« A peine venais-je d'ouvrir le dernier des 6 portails que compte la mosquée que j'entends ''Salamalekou'', lancé par cet homme. J'ai répondu dans le même terme », a-t-il dit. Poursuivant, Daouda Koné a fait savoir que l'homme, dont il ne pensait aucun mal, s'est présenté comme quelqu'un qui dirige le prêche à la mosquée du quartier Domoraud de Man et qu'il venait partager son expérience avec les fidèles de la grande mosquée de Dioulabougou. Doumbia Yacouba, le nom du présumé assassin qui nous a été révélé, a selon les explications du gardien des lieux, pris d'abord le soin de faire ses ablutions. Adossé maintenant au mur, dans la mosquée, avant de faire ses deux ''rakats'', a relevé le gardien, ''je lui ai poliment demandé, avant d'aller me coucher dans ma maisonnette pour attendre l'heure de la prière, de ne pas toucher au micro qui est à la disposition du muezzin".

A lire aussi; Man/ Le muezzin assassiné, ses yeux crevés avec des fourches

Koné Daouda a témoigné par la suite avoir été réveillé par des bruits des premiers fidèles qui ont vu ''le fameux'' homme de prêche assis sur le corps sans vie du muezzin. A l'en croire, ces derniers lui auraient ré (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour