Korhogo / Fusillade en pleine levée du corps : des morts

  • Source: linfodrome.com
  • Date: sam. 04 mars 2017
  • Visites: 2383
  • Commentaires: 1
Le village de M'Balla, dépendant de la sous-préfecture de Sirasso, dans le département de Korhogo, reste encore secoué par la folie meurtrière qui s'y est produite.

Un insensé a fait des morts parmi des participants à une cérémonie funéraire. C'est le dimanche 26 février 2017 que les tragiques faits se sont produits. Nos sources rapportent, en effet, que ce jour-là, aux alentours de 16h, l'on procède à la cérémonie de levée du corps d'un habitant du village décédé précédemment. Ceux qui sont chargés de le faire, procèdent précisément, à l'emballage du corps, en vue de l'inhumation qui doit se faire incessamment. Pour l'occasion, il y a du monde. L'ambiance est entretenue par des joueurs de balafons, qu’accompagnent ceux qui tiennent les castagnettes et autres grelots. Bien que le prétexte de la cérémonie soit triste, l'on décide plutôt de l’animer dans la gaieté. Par ce que le départ vers le Seigneur doit se faire dans la joie. Au rythme donc de la musique des balafons et des percussions, des danseurs aux corps perlant de sueur rivalisent d'ardeur. Le défunt doit certainement être heureux, d'être accompagné à sa dernière demeure de cette façon. Malheureusement, c'est cette belle ambiance qu'un forcené décide de marquer du sceau du sang.

A lire: Drame dans des funérailles/ Le frère du défunt tue un convive

En effet, il revient qu'en cette pleine levée du corps, un jeune homme d'une vingtaine d'années, répondant au nom de Soro Aley, débouche sur les lieux de la cérémonie. Il a la bouche en feu et l'esprit troublé par des rasades de « koutoukou », dont il vient de s'imbiber. A dessein justement. Parce qu'il lui fallait de la contenance éthylique, pour faire ce qu'il va bientôt faire. En effet, du fusil en sa possession, il tire à vue dans la foule. Mettant la cérémonie à feu et à sang. C'est la débandade. Dans des cris d'horreur, on court dans tous les sens, pour échapper au fou furieux. Même les joueurs de balafons et les percussionnistes se débarrassent de leurs instruments, pour s'engager dans des sprints déroutants, devant lesquels serait même impuissant le grand Usain Bolt, l'homme le plus r (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook