Décès en couche d'une femme à l'hôpital de Marcory : Raymonde Goudou dit ses vérités à l'ordre des sages-femmes
Les 5 grandes décisions prises par la ministre de la Santé


La ministre Raymonde Goudou Coffie (au fond) a dit ses vérités aux responsables de l'Ordre des sages-femmes (Ph :DR)
  • Source: L'Inter
  • Date: lun. 23 nov. 2015
  • Visites: 5012
  • Commentaires: 1
À peine rentrée de mission d'Istanbul (Turquie) où elle a participé à la 5e Conférence islamique des ministres de la Santé, la ministre Raymonde Goudou Coffie a convoqué une réunion d'urgence le samedi 21 novembre 2015, à laquelle ont assisté les différents syndicats des agents de santé, les directeurs généraux des Chu, l'Ordre des sages-femmes, etc.

Il s'agissait pour elle de faire la lumière sur le drame survenu à l'hôpital général de Marcory. Au cours de cette réunion d'urgence, la ministre Raymonde Goudou Coffie n'a pas du tout été tendre avec l'Ordre des sages-femmes de Côte d'Ivoire« J'ai trouvé dommage et regrettable qu'au lieu de compatir à la douleur qui frappait la famille éplorée, les responsables de l'Ordre des sages-femmes aient cherché à protéger leurs membres. À votre place, j'aurais gardé profil bas d'autant plus que, manifestement, il y a eu négligence des sages-femmes et mort d'homme dans cette affaire… », a martelé Dr Raymonde Goudou Coffie. Mais bien avant, la parole a été donnée à toutes les parties présentes dans la salle pour donner leur version des faits. A leur suite, l'Inspection générale de santé (Igs), rendant son verdict, a relevé un manquement au sein de l'hôpital général de Marcory. Fort de tout ce qu'elle a entendu, la ministre Raymonde Goudou Coffie a pris 5 grandes décisions. La première, c'est l'interdic (...)



Lire la suite sur L'Inter


Raymonde Goudou Côte d'Ivoire Marcory Turquie



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour