CAN 2015 - Groupe A : Le Congo et la Guinée Equatoriale en quarts !

  • Source: sport-ivoire.ci
  • Date: dim. 25 janv. 2015
  • Visites: 1401
  • Commentaires: 0
Le Congo, vainqueur du Burkina Faso (2-1), et la Guinée équatoriale, tombeur du Gabon (2-0), sont tous les deux qualifiés pour les quarts de finale dans le groupe A. Les Diables rouges terminent à la première place de la poule. Retour sur deux qualifications incroyables.

Le Congo a parfaitement géré son affaire

Si près du but après avoir évité tous les obstacles pour en arriver là, le Congo n'a pas lâché son exploit en gérant parfaitement son match dimanche face au Burkina Faso, qui n'a rien montré (2-1). Au coup d'envoi, les Diables rouges étaient virtuellement qualifiés pour les quarts de finale et n'avaient besoin que d'un nul pour valider leur billet pour la suite du voyage sur les pelouses de Guinée équatoriale. Jamais en danger défensivement, les Congolais ont vite pris la main pour marquer le but de la délivrance et éviter d'être paralysé par l'enjeu au fil de la rencontre. Le Burkina Faso avait bien repris espoir en égalisant par Bancé (1-1, 85e) en fin de match. Mais une poignée de secondes plus tard, le Congolais N'Guessi refermait la courte parenthèse burkinabé (2-1, 86e).

Le Congo avait construit sa victoire plus tôt, en première mi-temps. Ntinga n'était d'abord pas très loin d'ouvrir le score sur un tir à ras de terre à la 25e, mais c'est Bifouma, encore une fois dans tous les bons coups, qui a endossé le costume d'héros de la nation en inscrivant un but qui a fait explosé de joie tout un peuple (1-0, 52e). Même si l'action était entachée d'un hors-jeu de Doré au départ, personne ne s'en souciait sur le banc congolais ivre de bonheur. L'exploit des coéquipiers de Prince Oniangué est immense. Jamais le Congo, qui participe à sa première CAN depuis l'an 2000, n'avait passé la phase de poule depuis 1992. Claude Le Roy mérite plus que jamais sa statue de "faiseur de miracle" et la sélection de Brazzaville, classée 34e nation africaine début 2014, est aujourd'hui dans le Grand huit continental.

 

La Guinée équatoriale, une odeur de souffre

C'est l'autre surprise de ce début de CAN 2015. Il y a deux mois, la Guinée équatoriale n'était même pas qualifié pour le tournoi. Mais le refus du Maroc d'organiser la compétition pour cause de virus Ebola, à laisser la place au pays du président Obiang. Le Nzalang Nacional, auteur de deux nuls face au Congo en ouverture (1-1), puis contre le Burkina Faso (0-0) a arraché son ticket pour les quarts de finale en dominant le Gabon dimanche à Bata (1-0) dans une ambiance électrique. Les Gabonais débutaient mieux le match mais sur un excellent centre de Bulot, Aubameyang ratait le coche de la tête à la 19e, sur la plus grosse occasion des Panthères.

Ensuite ? La Guinée équatoriale obtenait un pénalty litigieux quand Palun touchait très légerèment l'attaquant équato-guinéen Balboa dans la surface. Ce dernier se chargeait lui-même de tranformer l'offrande et le stade de Bata explosait dans une ambiance folle (1-0, 53e). Assommés, les Gabonais lâchaient la partie et cédaient une deuxième fois en fin de match sur un contre guinéen conclut par Edu (2-0, 85e). La Guinée équatoriale, 118e au classement FIFA, atteint pour la deuxième fois de son histoire les quarts de la CAN. Elle qui n'a participé que deux fois au tournoi... à chaque fois à domicile.

 

 

jeuneafrique.com




CAN 2015 FIFA Aubameyang Burkina Faso Maroc Guinée Congo Ebola



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour

Appels d'offres

    Aucun appel d'offre en cours.

Voir tous les appels d'offre