Show biz : En concert à Abidjan... / Magic System à la jeunesse : « Il faut qu'on arrête le broutage »


En plus des chansons, la chorégraphie de ce groupe a émerveillé le public.
  • Source: L'Inter
  • Date: mar. 02 déc. 2014
  • Visites: 2124
  • Commentaires: 1
En spectacle à Abidjan après plus de 9 ans d'absence de la scène nationale, le mythique groupe zouglou ivoirien, Magic system a fait montre de professionnalisme en matière d'organisation de spectacle.

Dispositif sécuritaire au point, avec des forces de l'ordre perceptibles depuis l'entrée principale du palais de la culture jusqu'aux points stratégiques de l'esplanade de ce temple de la culture ivoirienne. Dimanche 30 novembre, il est 16h, le Palais de la culture d'Abidjan est envahi par des milliers de personnes pour ce concert de retrouvailles avec ce groupe qu'il n'avait pas revu depuis 9 ans. Le déplacement en valait la peine. Car Magic System est au mieux de sa forme, au point d'offrir un show inédit pendant un peu plus de deux heures (18h00-20h18).

Les ''magiciens'' ont fait voyager ce public venu d'horizons divers à travers le temps. Depuis leur début en 1996 avec des titres comme ''Amoulaga'', ''Poisson d'avril'', ''petit pompier'', ''Chérie Coco'', ''Tango Tango'', A'salfo, Goudé Sodoua, Manadja Fanny, Tino Bou-Bi, les quatre magiciens d'Anoumabo ont passé en revue une vingtaine de titres de leur répertoire. «On a beau faire le tour du monde, on n'est à l'aise que chez soi», a lâché A'Salfo, lead vocal, visiblement heureux de retrouver son public abidjanais.

Entre les rythmes du Zouglou et les techno, leurs titres ont été brillamment interprétés par le public qui entendait communier véritablement avec ce groupe dont l'orchestre a restitué la musique comme il se devait. Au point d'arracher des pas de danse au plus illustre de leurs invités, le ministre d'État, ministre de la Sécurité et de l'Intérieur, Ahmed Bakayoko, qui n'a pas caché sa fierté pour ces garçons. Entre deux morceaux, A'salfo trouvera le temps d' inviter la jeunesse ivoirienne &a (...)

Lire la suite sur L'Inter


A'Salfo Magic System Abidjan




Educarriere sur Facebook