Education/Formation

Education Nationale : la Banque mondiale juge pertinentes les recommandations des états généraux

post-img

Abidjan, le 08 juillet 2024- La Banque mondiale est satisfaite de la tenue des États généraux de l'Education nationale et de l'Alphabétisation (EGENA), mais surtout de ses recommandations, a déclaré le vice-président régional de l'Afrique de l'Ouest et du Centre de l'institution financière, Ousmane Diagana, le 8 juillet 2024 à Abidjan-Plateau, au cours d'une rencontre avec les ministres du secteur Éducation-Formation et Jeunesse.

"Je voudrais féliciter la Côte d'Ivoire pour les progrès qui ont été accomplis, ces dernières années dans la formulation et les stratégies dans le secteur de l'éducation. J'ai suivi de loin et mes collègues qui sont ici ont suivi de très près l'organisation des États généraux de l'éducation nationale et de l'alphabétisation (EGENA). C'était un exercice à la fois intellectuel et de mobilisation des partenaires du secteur de l'éducation qui a accouché d'une série de recommandations pertinentes'', s’est félicité Ousmane Diagana.

Les recommandations issues de ces consultations populaires ont eu l'adhésion des institutions de Bretton Woods, c’est pourquoi les financements des EGENA ont été acquis sans grandes difficultés, a ajouté Ousmane Diagana : "Quand on était en préparation de ce projet à quelques semaines de sa présentation au Conseil d'administration, il y avait encore quelques ressources qui restaient au niveau de la Banque. Quand on a vu le package qui était adossé à une telle stratégie nationale, on a vite fait d'allouer ces fonds pour que l'enveloppe de ce programme soit augmentée", a-t-il conclu.

CICG




Banque Côte d'Ivoire Alphabétisation secteur Abidjan Afrique éducation projet État fonds Plateau CICG Formation

Articles similaires