Société

Amélioration continue des conditions de vie des populations : Une priorité absolue de l'action gouvernementale

post-img

L'accès aux services sociaux de base et les mesures sociales prises permettent au gouvernement de rester au plus près des besoins et des attentes des populations. L’amélioration continue de leurs conditions de vie est une préoccupation essentielle de l’action du gouvernement ivoirien.

La Côte d’Ivoire est aujourd’hui la 9e économie du continent africain, la 3e d'Afrique francophone et la 2e économie d'Afrique de l'Ouest. « En 2023, l'activité économique est restée robuste, avec un taux de croissance de 6,5%. Cette résilience de l'économie ivoirienne s’appuie sur un cadre macroéconomique solide et une gestion saine des finances publiques. Cela veut dire que la dette est maîtrisée, les équilibres sont maintenus et la dynamique économique promet des lendemains meilleurs », a rappelé le Président de la République, Alassane Ouattara, lors de son discours, devant le Parlement réuni en Congrès, le 18 juin.

Selon le Chef de l’Etat, malgré les chocs au niveau international et sous-régional, le taux de croissance économique devrait s’établir en moyenne à environ 7% par an sur la période 2024-2027.

Les performances économiques du pays favorisent la réalisation d’infrastructures sociales et la prise de mesures sociales fortes. Avec un meilleur accès des populations aux services sociaux de base et la mise en œuvre de programmes à fort impact tels que le Programme Social du Gouvernement (PSGouv) qui se veut un intensificateur de l’action sociale de l’Etat et le Programme jeunesse du Gouvernement (PJGouv 2023-2025) qui permet d’offrir des opportunités aux jeunes dans le cadre des programmes d’insertion professionnelle. Il en est de même pour les différents programmes en faveur des couches défavorisées, qui ont permis d’accélérer la mise en œuvre de nombreux projets à caractère social pour réduire le taux de pauvreté en améliorant significativement le quotidien des populations.

Pour l’électricité, le taux de couverture est passé de 33% en 2011 à plus de 86% à fin 2023. 2 049 202 ménages ont bénéficié de la baisse du tarif social à fin décembre 2023. Le taux d’électrification devrait atteindre 100% à fin 2025.

S’agissant de l’approvisionnement en eau potable, le taux de couverture en hydraulique urbaine est maintenant à 78% et devra continuer de s’améliorer au cours des prochaines années.

Dans le secteur de l’éducation, les écoles se rapprochent des communautés. Ainsi, dans le cadre de la mise en œuvre du PsGouv 2, 39 collèges ont été réceptionnés dont 12 au titre du C2D et 27 par les collectivités territoriales. A fin décembre 2023, 53 306 tables-bancs ont été distribuées dont 9300 dans les zones de fragilité. Ce sont 769, 155 tonnes de vivres qui ont été distribuées à 4989 cantines sur l’ensemble du territoire national.

Le pays se dote d’un réseau performant d’infrastructures sanitaires accessibles à tous, pour garantir le droit des populations à des soins de qualité. Il ressort ainsi du bilan du PSGouv 2022-2024 qu’à fin 2023, 229 Etablissements sanitaires de premier contact (ESPC), 2 hôpitaux généraux et 1 Chr ont été réhabilités et équipés. 69 ESPC, un pôle gynécologie-obstétrique et pédiatrique et 16 maternités construits et équipés.

L’Etat a aussi décidé de la gratuité ciblée pour les enfants de 0 à 5 ans. A fin décembre 2023, 2 812 305 enfants de moins de 5 ans et 334 033 femmes enceintes souffrant de paludisme ont été traités gracieusement dans le cadre du PSGouv2.

Des acquis importants ont été aussi enregistrés dans le renforcement de la solidarité envers les couches vulnérables. A titre d’exemple, 2000 ménages bénéficiaires du projet filets sociaux ont reçu leurs quatre allocations trimestrielles au titre de l’année 2023. 2000 ménages bénéficiaires ont été formés à la mise en place des Associations villageoises d’épargne et de crédit (Avec) et à la création d’activités génératrices de revenus.

Ce sont autant d’actions concrètes qui impactent le quotidien des populations. La redistribution des fruits de la croissance devenant le fondement de la Côte d’Ivoire solidaire.

« Je comprends les préoccupations exprimées par nos concitoyens. Je tiens à vous rassurer que votre bien-être reste la préoccupation essentielle de mon action », a réaffirmé le Chef de l’Etat devant le Congrès, conformément aux engagements pris.

CICG




professionnelle village économiques sociale service secteur don Afrique éducation projet distribution Program jeunes femmes épargne 2023 Alassane Ouattara Côte d’Ivoire Gouvernement PSGouv électricité CICG taux de pauvreté filets sociaux ivoirien permis

Articles similaires