Abengourou, région de l'Indénié-Djuablin : un groupe privé contribue à la pérennisation de 65 cantines à travers 79,19 tonnes de vivres et de non-vivres

  • Source: CICG
  • Date: sam. 20 avr. 2024
  • Visites: 1023
  • Commentaires: 0
Abengourou, le 19 avril 2024- Grâce à un appui de Nestlé/Olam Food Ingredient (OFI), 65 écoles à cantines dont celle de l'EPP Aniassué 4 dans la Direction régionale de l'Éducation nationale et de l'Alphabétisation (DRENA) d'Abengourou, ont bénéficié en décembre 2024 de 79,19 tonnes de vivres (62,9 tonnes de riz, 6 tonnes d'huile, 3 tonnes de poisson, etc.) et de non vivres qui vont permettre d'assurer la fourniture de 424 320 repas durant l'année scolaire 2023-2024.

Ces 65 écoles font partie du total des 167 écoles à cantines de la DRENA d'Abengourou pour 24 112 rationnaires, a fait savoir le coordonnateur régional chargé des cantines scolaires, Edouard Sérikpa, le vendredi 19 avril 2024 lors du passage d'une mission de la Coordination générale du Psgouv et de la Direction des Cantines scolaires (DCS) de Côte d'Ivoire.

"Ces 65 écoles primaires ont été choisies par Nestlé/Ofi pour soutenir les parents d'élèves regroupés en coopératives agricoles café-cacao et dont les enfants fréquentent dans ces écoles et aussi pour lutter contre le travail des enfants dans les plantations. Ainsi, ces dons de Nestlé/Ofi contribuent à hauteur de 48 jours de fonctionnement pour chaque école bénéficiaire, en dehors des 26 jours de l'État. Avec l'appui des communautés, des cantines arrivent à atteindre plus de 100 jours", a expliqué Edouard Sérikpa.

En termes d'impacts, a-t-il ajouté, "au deuxième trimestre de cette année, l'assiduité des élèves a été de 97,49% contre 90, 87% au deuxième trimestre de l'année scolaire 2022-2023. Sur la même période, quand on prend l'effectif des élèves ayant plus de 5 de moyenne, on note une nette progression de 55,55% à 64,35%".

Le directeur de l'EPP Aniassué 4, Koffi Konan David Paulin, a affirmé que l'école construite en 2014 dispose d'une cantine depuis 2017 qui permet à 300 élèves sur un total de 432 élèves de manger à midi.

Pour Venance Ahinnin Ahinnin, planteur de café, cacao et d'hévéa à Aniassué, c'est un véritable soulagement car l'apport de Nestlé/Ofi vient réduire considérablement leurs charges : "Quand les 26 jours de l'État finissaient, c'est nous-mêmes qui nous organisions pour fournir les vivres à la cantine. L'arrivée de Nestlé Ofi nous permet de faire de l'économie et d'aider à la réussite des enfants".

Zouleîka Sahida, 10 ans, au CE2 et N'Guessan Anoh Ange, 9 ans, au CM1, étaient heureux de prendre un plat riz ce midi.
"Mes parents sont absents. Je vis avec ma grand-mère. La cantine me permet de manger sur place", a expliqué N'Guessan Anoh Ange, major de sa classe depuis le CP1.

Selon le coordonnateur régional des cantines scolaires de la DRENA d'Abengourou, l'Indénié-Djuablin comprend trois départements qui concentrent 344 écoles pour un effectif total de 84 456 élèves.

L'étape d'Abengourou marque la fin de la tournée de la Coordination générale du Psgouv et de la DCS démarrée dans les localités de Bouna, de Bondoukou et d'Abengourou, le 16 avril 2024. La mission se poursuivra du 22 au 26 avril à Korhogo, Ferké et Boundiali.

CICG




Côte d'Ivoire coopératives Éducation nationale Alphabétisation don lutte scolaire élèves riz local État agricole 2023 Bondoukou Korhogo Abengourou travail des enfants CICG café-cacao



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour