Infrastructures sportives et récréatives : Le gouvernement ivoirien soutient la pratique du sport et le bien-être des populations

  • Source: CICG
  • Date: lun. 29 janv. 2024
  • Visites: 767
  • Commentaires: 0

En plus de la construction et de la réhabilitation des stades qui accueillent les matchs de la 34e édition de la Coupe d'Afrique des nations (CAN 2023) qui se tient du 13 janvier au 11 février 2024 dans le pays, le gouvernement ivoirien est engagé dans la construction de nombreuses infrastructures sportives et récréatives.

Le gouvernement ivoirien est engagé à doter le pays d'infrastructures pour soutenir la promotion de la pratique des activités sportives. En Côte d'Ivoire, l'accélération de la construction d'infrastructures sportives et récréatives fait partie des actions prévues pour renforcer et accélérer le dispositif d'accompagnement des jeunes.

Le projet Agora, infrastructure socio-sportive et culturelle, est conçu pour favoriser la pratique sportive dans la proximité, servir les objectifs du développement durable.

Première d'une longue série, l'agora de Koumassi a été inaugurée le 21 décembre 2019 par le Président français Emmanuel Macron.

Ce centre sportif comprend des terrains multifonctionnels modulables en scènes pour accueillir des concerts ou des pièces de théâtre.

Au-delà de la pratique du sport, l'agora a également pour but de faciliter l'accès à l'éducation, à la santé et de développer l'entrepreneuriat et l'insertion des jeunes. Elle peut être considérée aussi comme un excellent modèle pour la ville durable.

L'agora d'Abobo a été inaugurée le 12 mai 2023. Elle est bâtie sur une superficie de 1,6 hectare sur l'ancien terrain de sport d'Akeikoi. Le complexe socio-sportif et culturel comprend plusieurs aires de jeux (un terrain de football et un terrain de basket...), une salle de fitness, une bibliothèque, etc.

Depuis le mercredi 10 janvier, la commune de Yopougon dispose aussi d'une agora. Ce complexe socio-sportif a été inauguré par le ministre délégué des Sports et du Cadre de vie, Adjé Silas Metch.

Le même jour, l'agora de Port-Bouët a également ouvert ses portes. Elle a été bâtie sur un terrain de 4,2 ha. En plus des installations sportives, un accent a été mis sur les espaces de réunion pour permettre aux associations de se retrouver pour travailler sur des thématiques axées sur la cohésion sociale, la formation et le développement durable. Entre autres localités bénéficiaires, on note les communes d'Attécoubé, de Bingerville, de Béoumi, de M'Batto, de Buyo, de Dimbokro et de Guiglo.

Les agoras participent à la promotion des activités sportives, comme facteur de santé et de bien-être. Ces complexes offrent aux jeunes des opportunités de formation aux métiers des sports en vue de leur employabilité.

Ce projet s'inscrit dans le plan national de développement du ministère ivoirien des Sports, qui prévoit, à terme, de développer 91 complexes sportifs multifonctionnels de proximité sur tout le territoire national.

Le sport occupe sainement la jeunesse. Il permet aux Ivoiriens d'améliorer leur santé par la pratique régulière du sport. Il contribue à lutter contre la délinquance juvénile, l'exode rural et la migration clandestine.

Le pays s'est aussi doté d'un programme d'aisance aquatique dont le lancement a eu lieu le samedi 22 octobre 2022 à Abobo. Plusieurs piscines seront construites dans le district d'Abidjan : la piscine olympique d'Abobo, la piscine d'Attécoubé, la piscine de Marcory et la piscine de Yopougon. On note également la réhabilitation de la piscine de Bouaké et la rénovation de la piscine Dominique Ouattara de Bingerville.

Le gouvernement s'est engagé à construire 193 infrastructures sportives de proximité dans les capitales régionales, départementales et communales sur toute l'étendue du territoire national dans le cadre du Programme de Réhabilitation, d'Équipement et de Construction des Infrastructures Sportives (Précis spécial), en vue de rapprocher les populations des lieux de pratique sportive. Le montant global du programme est estimé à plus de 45 milliards de FCFA.

Et avec tous ces grands chantiers, le sport sera une niche de richesse, de création d'opportunités pour les jeunes afin de favoriser leur épanouissement. Facteur de rassemblement, le sport sera une source de renforcement de la citoyenneté, du tissu social et de la cohésion. Ainsi, avec la formation, le financement des projets, le sport fait partie des secteurs choisis par le gouvernement pour donner du contenu à son programme jeunesse qui couvre la période 2023-2025.

CICG




Yopougon entrepreneur Côte d'Ivoire sociale lancement secteur ville don lutte Abidjan Afrique éducation Port projet local Program jeunes CAN 2023 Dominique Ouattara Emmanuel Macron football Abobo Attécoubé Guiglo Bouaké Marcory Dimbokro Koumassi gouvernement CICG développement formation Ivoirien Construction santé



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour