Bouna : Un braqueur utilisant de fausses identités condamné à 5 ans de prison ferme


Le tribunal de Bouna
  • Source: linfodrome.com
  • Date: vend. 19 mai 2023
  • Visites: 786
  • Commentaires: 0
Hien Gopoté, âgé de 22 ans, a été condamné, le mercredi 17 mai 2023, par la section de tribunal de Bouna à une peine de cinq ans de prison ferme pour association de malfaiteurs.

Le nommé Hien Gopoté, reconnu comme un braqueur, a été condamné à 5 ans de prison ferme par le tribunal de Bouna, pour association de malfaiteurs. Cet individu et son gang avaient été surpris par une patrouille de gendarmerie alors qu'ils s'apprêtaient à commettre un braquage près de la frontière avec le Ghana.

Il s'est caché sous un tronc d'arbre tombé

Mais dans sa tentative de fuite, Gopoté a abandonné son sac et son fusil de calibre douze et s'est caché sous un tronc d'arbre tombé. Selon l'AIP qui livre cette information, le ratissage opéré dans le périmètre par la patrouille a permis de tirer le malfaiteur de son trou. 

L'incident s'est déroulé en décembre 2022 lorsque Hien Gopoté et son gang avaient prévu de commettre un braquage dans la localité d'Olémidouo, située à proximité de la frontière avec le Ghana. Cependant, leur plan a été contrecarré par l'intervention inattendue d'une patrouille de la gendarmerie dans la région. Dès qu'ils ont aperçu les forces de l'ordre, les malfaiteurs ont pris la fuite dans toutes les directions pour échapper à leur arrestation.

Il est apparu que Gopoté utilisait de fausses identités pour dissimuler sa véritable identité

Parmi les fuyards, Hien Gopoté a tenté de se dissimuler en se cachant sous un tronc d'arbre tombé. Cependant, les efforts de la patrouille de gendarmerie pour retrouver les braqueurs ont finalement porté leurs fruits. Après un ratissage minutieux de la zone, les forces de l'ordre ont découvert Gopoté et l'ont appréhendé.

Lors de son arrestation, il est apparu que Gopoté utilisait de fausses identités pour dissimuler sa véritable identité. En fouillant ses affaires, les autorités ont trouvé trois cartes nationales d'identité ghanéennes, chacune portant sa photo et des noms différents.


Lire la suite sur linfodrome.com


don local livre 2023 Ghana gendarmerie information permis braquage




Educarriere sur Facebook