Construction d'une unité de transformation de cacao à San Pedro : le Premier Ministre Patrick Achi exhorte à l'émergence de nombreux champions nationaux

  • Source: Primature
  • Date: vend. 21 oct. 2022
  • Visites: 1042
  • Commentaires: 0
Le Premier Ministre ivoirien, Patrick Achi, a procédé le 20 octobre 2022 à San Pedro, à la pose de la première pierre d'une usine de transformation de cacao et appelé à l'émergence de nombreux champions nationaux, à l'image du président de Atlantic Group, Koné Dossongui.

« Il faut que dans notre pays, nous puissions voir émerger de grands industriels comme vous et qui inspirent des générations et aident le pays à grandir. Je suis venu vous transmettre la gratitude et les félicitations du Président Alassane Ouattara pour les investissements que vous faites et pour votre contribution à l'objectif qu'il a défini d'assurer 100% de la première transformation du cacao d'ici 2030 », a-t-il exhorté.

Et d'ajouter que l'État a décidé, sur instructions du Président de la République, de participer et d'aider, sur les ressources publiques, à la construction des champions nationaux.

Ainsi, pour le Chef du gouvernement, cette cérémonie ne saurait se résumer uniquement à la pose d'une première pierre. Elle est aussi et surtout la célébration d'un homme, d'un modèle et de ses valeurs. « Oui, monsieur le président  Dossongui, vous nous avez donné des leçons d'humilité, de courage, d'endurance, de passion et d'amour pour votre pays. Vous  êtes l'archétype du combat que le Président Alassane Ouattara souhaite voir habiter chaque Ivoirien. Vous êtes l'archétype de ce qu'il prône lorsqu'il parle de champions nationaux. », a-t-il indiqué.

Patrick Achi a, pour finir, invité les cadres ivoiriens qui en ont les moyens, les opérateurs économiques et le secteur privé à investir dans la transformation agricole. Un secteur, selon lui, qui peut générer d'importantes ressources.

Pour le ministre d'État, ministre de l'Agriculture et du Développement Rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, la création d'une usine de transformation de cacao s'inscrit dans la droite ligne des axes stratégiques de la politique de développement du secteur agro-industriel, dont l'objectif est le renforcement de la chaîne des valeurs agricoles. Et ce, à travers la transformation des matières premières locales.

L'implantation de cette unité industrielle, selon le ministre Adjoumani, participe de la vision du gouvernement de contribuer à l'essor d'un secteur agricole dynamique, compétitif et créateur de richesses et d'emplois.

Bâtie sur une superficie de 9 hectares, Atlantic Cocoa Corporation nécessitera un investissement de 73 milliards de FCFA. Techniquement l'usine fera, entre autres, du broyage de nibs de cacao, du pressage de liqueur, de la torréfaction, de alcalinisation, du broyage et vannage de fèves de cacao. Elle sera également en mesure de faire du nettoyage et du séchage de fèves. Sa capacité de transformation est de 64 000 tonnes/an. Elle pourra être extensible jusqu'à 100 000 tonnes/an.

La construction de cette usine ultra moderne va générer de nombreux emplois pour la jeunesse, dont 398 directs et 1286 indirects.

Atlantic Group, l'initiateur de ce projet, est un groupe financier et industriel pluridimensionnel, présent dans la télécommunication, l'assurance, la banque, les services et l'industrie. Il est implanté, non seulement en Côte d'Ivoire, mais également au Bénin, au Cameroun, aux Comores, au Gabon et au Mali.

Source : Primature




Côte d'Ivoire Alassane Ouattara Patrick Achi Adjoumani San Pedro Mali Cameroun Bénin gouvernement emplois cacao ivoiriens développement formation 100 000



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour