''Affaire 100 millions'', le ''sacrifice de son fils'',... : Yapi Yapo raconte son incroyable descente aux enfers

  • Source: linfodrome.com
  • Date: vend. 30 sept. 2022
  • Visites: 952
  • Commentaires: 0
L'ancien footballeur ivoirien Yapi Yapo Gilles est revenu sur sa longue descente aux enfers après avoir eu recours à un marabout qui lui a fait des misères avant que son chemin ne croise celui de Dieu.

Yapi Yapo Gilles est l'un des plus grands talents que le football ivoirien a produit à la fin des années 90. Formé à l'Asec Mimosas, il a remporté la Supercoupe de la CAF en 1999. Le milieu de terrain a ensuite découvert l'Europe, en débarquant d'abord à Beveren en Belgique, puis au FC Nantes en France. Mais il a passé l'essentiel de sa carrière en Suisse, où il a porté les maillots du FC Zurich, du FC Bâle et du FC Aarau. En sélection, le joueur a défendu 21 fois les couleurs de la sélection nationale terminant au passage vice-champion d'Afrique 2006 avec les Eléphants.

Ce qui lui est arrivé

Meneur de jeu explosif, doué techniquement et doté d'une sacrée vitesse d'exécution, Yapi Yapo Gilles s'adapte et se hisse rapidement au très haut-niveau.

« J'ai connu des moments où je me suis senti très fort, mais je n'ai jamais été constant. Je n'ai pas réussi à maintenir ce niveau sur toute une saison. Mais c'est en Suisse où je me suis senti très bien dans ma peau », explique-t-il dans une interview à Ouest-France.

«  Je jouais moins et j'avais la pression de la sélection avec la coupe du Monde qui arrivait. Ce n'est pas quelque chose que j'ai très bien vécu. J'étais jeune, je réalisais mon rêve de venir jouer en France. Tout est allé très vite, j'étais médiatisé et je gagnais beaucoup d'argent pour mon âge. Ce n'était pas facile à gérer, ça m'a déstabilisé. J'étais loin de mes parents et je devais supporter tout cela seul », ajoute-t-il.

Ainsi, le joueur se réfugie dans le monde occultisme qui le plonge dans une incroyable descente aux enfers.

«  J'ai commencé à moins jouer et c'est le début de ma période sombre. Elle s'est poursuivie en Suisse avec les blessures. J'avais des dettes, j'ai même eu des pensées suicidaires, ça commençait à être trop lourd. J'ai beaucoup investi dans l'occultisme à cette période (…) »

Manipulé par de faux marabouts, il ne maîtrise plus ses pulsions et mange dans le creux de la main des escrocs qui réussissen (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


footballeur Eléphants Asec Mimosas France Suisse Belgique Afrique Europe ivoirien




Educarriere sur Facebook