Drame à Koumassi : La rescapée est sortie du coma, des révélations troublantes sur les autres filles décédées


La jumelle rescapée, Angbazan Akoua Carène, est sortie du coma
  • Source: linfodrome.com
  • Date: sam. 15 janv. 2022
  • Visites: 13133
  • Commentaires: 0
La rescapée du drame survenu, le mardi 11 janvier 2022, dans un immeuble R+4 sis au quartier Divo, dans la commune de Koumassi, est sortie du coma selon ses parents qui se sont rendus, le vendredi 14 janvier 2022, à la mairie de la commune pour solliciter l'appui financier des autorités municipales.

Bonne nouvelle pour la rescapée du drame survenu le mardi 11 janvier 2022, dans un immeuble R+4, sis au quartier Divo, dans la commune de Koumassi. Selon les parents d'Angbazan Akoua Carène (l'une des jumelles rescapée née le 6 novembre 1999), qui se sont rendus, le vendredi 14 janvier 2022, à la mairie de Koumassi pour solliciter l'appui financier des autorités municipales, elle a ouvert les yeux, mais n'arrive pas à s'exprimer pour l'instant.

La survivante est mère de 3 enfants dont le dernier a 6 mois

Après les confidences sur les victimes, des révélations ont encore été faites sur ces filles. A en croire une source proche de la mairie de Koumassi, la jumelle Angbazan Akoua Carène dont les parents vivaient auparavant à Koumassi Bia-Sud, avant d'aller à Adjahui, dans la commune de Port Bouet, est mère de 3 enfants dont le dernier a 6 mois. Elle présente actuellement une fracture à l'épaule due certainement à un choc le jour des faits. Sa jumelle Angbazan Tanoa Carine née également le 06 novembre 1999 est décédée.

Quant à Ouédraogo Nadège née le 1er mai 2007 et dont les parents vivent au terminus des bus 32 à Koumassi, elle aurait, à plusieurs reprises, fait, selon notre source, des fugues dont la dernière, fatale, remonte aux vacances dernières. Notre informateur raconte « qu'elle avait porté plainte dans un commissariat de la commune contre ses propres frères, les accusant de vouloir l'enlever, comme si elle ne les connait pas. Il a fallu l'intervention de leur aîné muni de sa carte d'identité scolaire pour disculper ses frères mis en cause » (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Port Bouet Divo Koumassi carte d'identité




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour