Présidentielle 2020 : La mission conjointe CEDEAO-UA et ONU annonce le déploiement d'observateurs électoraux pour appuyer le scrutin


La mission conjointe a informé les autorités et les acteurs politiques ivoiriens du déploiement d'observateurs électoraux de la Cedeao et de l'Union africaine
  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 08 oct. 2020
  • Visites: 513
  • Commentaires: 0
Les délégations de la Cedeao, de l'Union africaine, du Conseil de l'entente et des Nations-Unies qui a séjourné à Abidjan depuis le 4 octobre dernier relativement à la présidentielle du 31 octobre 2020 ont achevé leur mission, hier, mercredi 7 octobre 2020. A la faveur d'une conférence de presse qu'ils ont animée à la représentation résidente de la Cedeao, à Cocody, hier, les responsables de la délégation ont annoncé le déploiement d'observateurs électoraux de la Cedeao et de l'Ua en Côte d'Ivoire pour accompagner le processus.

« La mission conjointe a informé les autorités et les acteurs politiques ivoiriens du déploiement d'observateurs électoraux de la Cedeao et de l'Union africaine dans le cadre de l'élection présidentielle du 31 octobre 2020 afin de contribuer à sa crédibilité », ont appris les responsables de la mission.

Le Commissaire aux Affaires politiques, paix et sécurité de la Cedeao, le Général Francis A. Béhanzin qui a donné lecture de la déclaration qui a donné lecture du communiqué final, en français. Sur la situation politique à la veille du scrutin, la mission de solidarité conjointe conduite par Shirley Ayorkor Botchwey, ministre ghanéenne des Affaires étrangères et de l'intégration régionale, présidente du Conseil des ministres de la Cedeao, s'est inquiétée de « l'absence de confiance entre les différentes acteurs politiques » et des violences qui ont été enregistrées récemment. « La mission a exprimé sa vive préoccupation quant à l'absence de confiance entre les acteurs politiques ivoiriens. Elle a condamné fermement les actes de violences et les discours de haine aux relents communautaires qui se sont malheureusement invités dans le champ de la compétition politique et qui sont susceptibles d'impacter négativement les progrès réalisés jusqu'à ce jour dans le pays », ont-ils souligné dans le communiqué. Aussi, tout en se félicitant des efforts déjà consentis par chacune des parties dans la « préparation des différents volets techniques pour une élection présidentielle dont les résultats seraient acceptés par tous », les é (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Côte d'Ivoire Abidjan Cocody Nations-Unies élection présidentielle Conseil des ministres ivoiriens




Educarriere sur Facebook