Election du président de la FIF : la FIFA s'oppose à la recomposition de la Commission électorale

  • Source: APA
  • Date: dim. 23 août 2020
  • Visites: 918
  • Commentaires: 0
La Fédération internationale de football association (FIFA) l'instance internationale de football, a estimé dans un courrier adressé à la Fédération ivoirienne de football (FIF) avec ampliation à la Confédération africaine de football (CAF) que l'Assemblée générale extraordinaire (AGE) convoquée par le bureau exécutif sortant de la FIF « n'est pas compétente » pour recomposer la Commission électorale mise en place pour l'élection à la présidence de cette instance nationale du football.

La FIFA soutient  que le Comité d'urgence mis en place par le bureau exécutif sortant, « n'est pas compétent pour suspendre le processus électoral de la FIF. Que ce dernier est donc toujours en place et qu'il doit reprendre sans délai».

« (...) A la lumière de ce qui précède, l'AGE prévue le 29 août 2020 ne serait donc pas compétente pour élire de nouveaux membres de la Commission électorale... La FIFA estime que le Comité d'urgence n'est pas compétent pour suspendre le processus électoral de la FIF, que ce dernier est toujours en place et qu'il doit reprendre sans délai », a tranché la FIFA dans ce communiqué se fondant sur l'article 4 alinéa 3 du code électoral de la FIF, l'article 100 des statuts de la FIF et l'article 42 alinéa 8 des statuts de la FIF.

« Après analyse minutieuse des documents que vous nous avez envoyés nous estimons que l'article 100 des statuts de la FIF n'est pas applicable au cas d'espèce étant donné que nous ne sommes pas en présence d'un cas non prévu par les statuts ou d'un cas typique de force majeure», a indiqué auparavant la FIFA dans ce courrier adressé à Jean-Baptiste Sam Etiassé, le secrétaire général de la Commission électorale et directeur exécutif de la FIF.

« La FIFA est d'avis que la Commission électorale devrait se réunir le plus tôt afin d'entériner toute décision nécessaire pour un vote conformément aux dispositions pertinentes du code électoral et en particulier en ses articles 7 et 8. Afin d'éviter tout malentendu et confirmer la validité du vote, nous vous recommandons de faire signer le procès-verbal par tous les membres de la Commission électorale ayant pris part à la réunion concernant la décision en question», a proposé la FIFA.

Le 12 août dernier, le Comité exécutif sortant de la Féd&eac (...)

Lire la suite sur APA


Sam Etiassé FIFA Confédération africaine de football procès




Educarriere sur Facebook