Fonds Covid-19 : Le patronat ivoirien répond aux interrogations des opérateurs économiques et annonce une assistance pour bénéficier de l'appui de l'État


Stéphane Aka Anghui, Directeur exécutif de la Cgeci et Mme Victorine Attiah, Conseiller technique du ministre du Commerce et de l'Industrie. (Ph: DR)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: sam. 30 mai 2020
  • Visites: 293
  • Commentaires: 0
La Confédération générale des entreprises de Côte d'Ivoire (Cgeci) a organisé, jeudi 28 mai 2020, une séance de présentation des fonds d'appui aux entreprises et filières agricoles impactées par la maladie à coronavirus (Covid-19).

Conscient de l'impact de la maladie à coronavirus (Covid-19) sur les activités des entreprises implantées en Côte d'Ivoire, le Gouvernement ivoirien a décidé de leur apporter un appui pour les aider à traverser cette crise, à résister et à se relancer après la crise. D'où la mise en place de plusieurs fonds dont le Fonds de soutien aux grandes entreprises (Fsge Covid-19). La Confédération générale des entreprises de Côte d'Ivoire (Cgeci), a organisé jeudi 28 mai 2020, une session de présentation des fonds d'appui aux entreprises et filières agricoles impactées par la maladie à coronavirus (Covid-19). Les deux conférenciers pour la circonstance, Stéphane Aka Anghui, Directeur exécutif de la Cgeci et Mme Victorine Attiah, Conseiller technique du ministre du Commerce et de l'Industrie, en charge des questions de financements ont répondu aux préoccupations des opérateurs économiques pour pouvoir accéder aux différents fonds.

Mme Attiah a noté d'entrée que tous les secteurs impactés par la Covid-19 sont pris en compte dans le cadre de l'appui du Gouvernement. « Aucun secteur n'est exclu. Ils sont tous éligibles aux guichets des différents fonds », a-t-elle dit. Répondant à une question d'un opérateur économique, elle a affirmé que le secteur privé a été mis au titre des priorités du règlement de la dette par le Gouvernement. « Depuis le début de la crise, les règlements de la dette qui sont faits accorde une part prépondérante à l'apurement des arriérés dus par l'État de Côte d'Ivoire au secteur de l'Enseignement privé », a-t-elle précisé.

Justifiant, par ailleurs, la mise en place d'une phase transitoire des fonds qui a commencé mi-mai et qui devrait s'achever mi-juin, en ce qui concerne l'appui aux entreprises, elle a soutenu qu'il fallait répondre à l'urgence. « La Société financière internationale (Sfi) a commis un cabinet pour travailler sur le mode opératoire d'accompagnement des entreprises. En attendant que le cabinet finisse les études, la crise perdure, les entreprises en subissent les effets. On ne peut pas attendre que le cabinet finisse ses études pour faire quelque chose. Le président de la République a donné instruct (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Côte d'Ivoire Cgeci Gouvernement coronavirus Covid-19




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour