Bondoukou : Il viole et tue ses victimes dont la fillette de 11 ans de son grand-frère


Derrière ce visage, se cache un criminel de grand chemin
  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 23 avr. 2020
  • Visites: 2273
  • Commentaires: 0
La ville de Bondoukou (Est ivoirien) a été secouée, il y a quelques semaines, par le viol suivi de meurtre de deux jeunes filles, au quartier Zanzan. Il s'agit de K.A.A. Patricia, âgée de 11 ans, et de F.A.K. Lucie. Le choc a été très grand dans la famille Kouadio qui a perdu sa fillette de 11 ans. Elle a été violée et atrocement tuée.

Aussitôt, le commissariat de Bondoukou ouvre une enquête pour trouver le ou les auteur (s). Le vendredi 17 avril 2020, la police de Bondoukou bénéficie d'indices importants. En effet, au cours de la nuit, Mlle G.C.R échappe in extremis aux griffes du violeur-tueur de la ville. Ne voulant pas laisser impuni cet acte qui aurait pu lui coûter la vie, elle fonce aussitôt au commissariat et porte plainte. En plus, Mlle G.C.R qui a perdu son téléphone portable dans cette bagarre, soutient pouvoir identifier l'individu qui a tenté de la violer. On en est là lorsque, le lundi 20 avril 2020, la Police qui poursuit son investigation est saisie par Mlle G.C.R de ce qu'elle vient d'apercevoir Kouadio B.B. son bourreau au quartier Zanzan. Aussitôt, la Police se déporte sur les lieux et l'interpelle avant de le garder à vue. Dans ce même quartier, la police réussit à mettre la main sur le nommé Allasane A. qui avait en sa possession le téléphone-portable de l'une des victimes qui a ét&e (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


police téléphone portable




Educarriere sur Facebook