Abobo : Descente musclée de ''microbes'' dans des cours en plein couvre-feu, les deux bras d'un couturier coupés, plusieurs blessés grave

  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 31 mars 2020
  • Visites: 1955
  • Commentaires: 0
Ils ne font rien avec la restriction qu'impose le couvre-feu sur toute l'étendue du territoire national, depuis le mardi 27 mars 2020. Eux, ce sont les enfants en conflit avec la loi, connus sous le vocable ''microbes''. À plusieurs reprises, ils ont violé ce couvre-feu pour s'en prendre aux populations.

Ce fut le cas dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 mars 2020, aux environs de 1h du matin, dans la commune d'Abobo et précisément au quartier Bc. Et là, ils ont ciblé deux grandes cours communes. À l'aide de pied de biche et de matériel de ferronnerie, ils réussissent à défoncer plusieurs portes. Gnongoua Stéphane, jeune couturier qui habite avec ses sœurs, est surpris presque dans son sommeil. Il tente de s'opposer à ces voyous qui, une fois dans les chambres, peuvent faire mal, très mal à ses sœurs.

Même un viol ne serait pas à exclure. Il devient l'ennemi des microbes qui s'acharnent sur lui. Leur chef, dans un langage ordurier, se saisit d'une machette, et de deux coups secs, il tranche les deux bras du couturier. Celui-ci hurle de douleur. Ces funestes individus poursuivent leur aventure macabre. D'un coup vif, ils ouvrent la chair du dos d'un autre membre de famille qui s'&e (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Abobo microbes couvre-feu




Educarriere sur Facebook