Une fake news sur un couvre-feu national sème la panique au sein de la population ivoirienne

  • Source: APA
  • Date: mar. 27 oct. 2020
  • Visites: 692
  • Commentaires: 0
Une fake news (fausse information) annonçant un couvre-feu sur l'ensemble du territoire national ivoirien à partir de lundi soir à 20h00, heure locale et Gmt, et relayée sur les réseaux sociaux, a semé la panique au sein de la population, dans un contexte électoral tendu.

Selon cette fake news qui a circulé sur  les réseaux sociaux, «pour des raisons inconnues, ce lundi 26 octobre 2020 rafle général sur le territoire national ivoirien à partir de 20h (...) Restez chez vous ». Contactées par APA, les forces de l'ordre ont formellement démenti cette information.

« La persistance de cette fausse information a fait que je suis très vite rentré à la maison aux environs de 20h30. Mais, une fois dans mon quartier, je constate que la vie est normale. Il n'y a aucun policier ou gendarme dans les rues. C'est en ce moment que j'ai réalisé que c'était faux ce couvre-feu annoncé sur les réseaux sociaux » a expliqué à APA, Samuel Kouakou, un habitant de Koumassi, dans le Sud de la capitale économique ivoirienne, qui ne regagne d'ordinaire son domicile qu'après 22h00.

Toutefois, le couvre-feu instauré à Dabou, ville située à 50 km à l'ouest d'Abidjan où de violents affrontements intercommunautaires ont fait 16 morts et 67 blessés la semaine dernière, a été reconduit par un arrêté préfectoral jusqu'au 30 octobre prochain.

A moins de quatre jours du premier tour de l'élection présidentielle ivoirienne du 31 octobre prochain, l'opposition ivoirienne maintient son mot d'ordre de désobéissance civile pour r&e (...)

Lire la suite sur APA


Abidjan Koumassi élection présidentielle Samu opposition affrontement couvre-feu




Educarriere sur Facebook