Covid-19 / Rentrée scolaire du 18 mai à l'intérieur du pays : Des parents d'élèves inquiets


Kadio Aka, président de l'Opeeci estime que cette rentrée est précipitée.
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mer. 13 mai 2020
  • Visites: 986
  • Commentaires: 0
Les parents d'élèves se posent beaucoup de questions relativement à la rentrée des classes prévue le 18 mai 2020, sur l'ensemble du territoire national à l'exception du Grand Abidjan. C'est ce qu'a confié à Linfodrome, ce mercredi 13 mai 2020, Kadio Aka Claude, président de l'Organisation des parents d'élèves et étudiants de Côte d'Ivoire (Opeeci).

« Je pense que cette rentrée est un peu précipitée. Ce n'est parce qu'en France on reprend les cours qu'en Côte d'Ivoire, il faut rouvrir les écoles. Les conditions ne sont pas les mêmes. Par exemple, en France vous avez des classes de 20 élèves. Ici, on a des classes de 100 élèves. Comment respecter la mesure de distanciation », a fait observer M. Kadio.

Pour lui, cette rentrée va occasionner un double mouvement d'enseignants et d'élèves d'Abidjan vers l'intérieur du pays et vis-versa. « Ça va poser un problème parce que la pandémie n'est pas encore maîtrisée. Chaque jour, on observe que la courbe des nouveaux cas de contamination va crescendo. Le nombre de personnes contaminées augmente fortement. C'est la preuve que la situation n'est pas encore maîtrisée. Dans ces conditions, les mouvements des enseignants et élèves peut être dangereux. C'est pourquoi, je propose qu'on observe encore jusqu'à fin mai &raq (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Côte d'Ivoire Abidjan France




Educarriere sur Facebook