Koumassi : Une employée de la mairie s'évanouit après une décision prise par le maire Cissé Bacongo
« Ce matin, j'étais évanouie, ce sont mes collègues qui ont versé l'eau sur moi »


Cette employée de la mairie de Koumassi ne cesse de remercier le maire Cissé Ibrahim Bacongo
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mer. 18 déc. 2019
  • Visites: 6460
  • Commentaires: 1
A la veille du « Festival J'aime Koumassi », prévu du vendredi 20 au dimanche 22 décembre 2019, les langues se délient dans la commune chère au maire Cissé Ibrahim Bacongo.

Il s'est passé bien des choses à Koumassi, depuis le jeudi 18 décembre 2018, date de l'installation de la nouvelle équipe municipale, avec à sa tête le maire Cissé Ibrahim Bacongo. Le nouveau maire a réorganisé les choses en tenant compte des priorités pour sortir la commune de l'ornière. Et les résultats les plus visibles sont ceux des grands travaux entrepris dans toute la commune, avec la libération des voies et leur embellissement.

Mais à côté de ce travail d'Hercule, le premier magistrat a posé d'autres actions qui n'ont certainement pas été perçues par beaucoup de personnes. Il s'agit des déscisions qu'il a prises concernant les employées de la mairie.

En effet, dès son installation, alors que certains employés qui avaient travaillé sous son prédécesseur craignaient pour leur poste, Bacongo a pris une décision qui a étonné tous ceux qui croyaient que le successeur de Raymond N'dohi ferait une chasse aux sorcières. Non seulement il a maintenu le personnel en place, mais mieux, il a débloqué et revalorisé les salaires. Ce sont d'ailleurs les premières décisions qu'il a prises, après son investiture.

Une dame employée depuis 33 ans à la mairie de Koumassi et qui a commencé avec 37 110 francs comme salaire s'est retrouv (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Cissé Ibrahim Bacongo Koumassi




Educarriere sur Facebook