Troubles dans le milieu scolaire : Affi accuse Kandia Camara


Le Fpi dénonce le manque d'anticipation de Kandia Camara
  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 16 déc. 2019
  • Visites: 1936
  • Commentaires: 1
Dans une déclaration transmise à Linfodrome ce lundi 16 décembre 2019, le Front populaire ivoirien (Fpi) condamne l'usage disproportionné de la force contre les élèves et souligne la responsabilité du ministère de l'éducation nationale.Voici la position du Fpi.

Depuis le début de ce mois de décembre 2019, l'école ivoirienne est en proie à une situation tumultueuse ayant malheureusement aboutit à des épisodes tragiques causant la mort de trois (3) élèves dont notre pays, en quête de cohésion, aurait pu se passer.

Selon les premiers constats, un élève de 3ième a été éventré à Anyama ; à Daloa, c'est un garçon de Terminale qui a été égorgé par ses camarades en tentant de s'interposer lors d'une altercation entre élèves ; enfin, à Dimbokro, les forces de l'ordre ont, semble-t-il, fait feu sur des manifestants et causé ainsi la mort par balle d'une élève de la classe Seconde.

Devant l'extrême gravité des faits, le FPI invite l'ensemble de la société ivoirienne à faire une introspection afin que chacun s'investisse davantage dans son rôle d'éducateur, en tant que parents d'élève et devant ce qui semble être une dérive de société en déclin face aux valeurs morales.

En effet, il est inconcevable que des élèves, pour réclamer un départ anticipé en vacances, mettent en œuvre une telle organisation ainsi que des agissements compromettants attentatoires à la vie d'autres élèves.

Cependant, le FPl relève l'entière responsabilit (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Front populaire ivoirien FPI Daloa Dimbokro




Educarriere sur Facebook