Budget Etat ivoirien : plus de 1000 milliards Fcfa pour le programme social dès 2020

  • Source: APA
  • Date: lun. 07 oct. 2019
  • Visites: 418
  • Commentaires: 0
Le Programme social du gouvernement ivoirien (PsGouv), estimé à plus de 700 milliards Fcfa, sera porté à «plus de 1.000 milliards Fcfa à partir du budget 2020», a annoncé lundi à Abidjan le ministre de l'Économie et des finances, Adama Coulibaly.

M. Adama Coulibaly, représentant le Premier ministre, s'exprimait à l'ouverture de la 4è édition de la Journée nationale du partenariat Etat/Secteur privé, dont le thème est « Partenariat Etat-secteur privé pour une croissance inclusive durable ».

La question de l'inclusivité de la croissance, au cœur des débats est une priorité majeure du gouvernement ivoirien. Elle est matérialisée par une forte évolution des dépenses pro-pauvres (ndl des dépenses en faveur du social, de la santé, de l'éducation, de l'accès à l'eau, de l'électricité...), établie à 1080 milliards Fcfa en 2012, et qui devrait atteindre 2505,7 milliards Fcfa en 2019, soit +132%.

Pour accélérer et renforcer l'impact social de l'action gouvernementale, l'Etat ivoirien a mis en place un Programme social du gouvernement (PsGouv). En moins d'une année, la mise œuvre de ce programme a induit des progrès importants dans des secteurs dont la santé, l'éducation et l'accès à l'électricité.   

Le président de la Confédération générale des entreprises de Côte d'Ivoire (Cgeci, Patronat ivoirien), Jean-Marie Ackah, s'est félicité des « avancées » dans le partenariat entre l'Etat et le secteur privé, au travers du Secrétariat exécutif du Comité de concertation Etat-secteur privé dirigé par Mariam Fofana-Fadiga.

« Si ces avancées indéniables et encourageantes sont appréciées par le secteur privé, force est de constater cependant que notre pays reste encore confronté aux limites de ses capacités inclusives », a fait savoir, sans ambages, le président du Patronat ivoirien. 

La Côte d'Ivoire a réalisé au cours de cette décennie des acquis économiques importants grâce à des réformes majeures. En 2018 et pour la septième année consécutive, la Côte d'Ivoire a atteint un taux de croissance au-dessus de 7%, porté par le secteur privé.

M. Adama Coulibaly a fait observer que pour ce qui est de l'accès des PME aux marchés publics, une réforme engagée par le gouvernement permet la participation des entreprises locales à travers « la hausse de 20% à 30% du quota annuel des marchés publics attribués aux PME».

Le ministre auprès du Premier ministre, en charge (...)

Lire la suite sur APA


Jean-Marie Ackah Adama Coulibaly Côte d'Ivoire Abidjan Cgeci gouvernement PME électricité marchés publics budget



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les appels d'offre

Magazine