Un ivoirien sur cinq dépend du secteur du cacao pour sa subsistance, selon la Banque Mondiale

  • Source: APA
  • Date: mer. 24 juil. 2019
  • Visites: 881
  • Commentaires: 0
Un ivoirien sur cinq dépend du secteur du cacao pour sa subsistance, a affirmé mardi à Abidjan, Coralie Gevers, la nouvelle directrice des opérations du groupe de la Banque mondiale en Côte d'Ivoire.

« Nous avons parlé des perspectives spécifiques à la Côte d'Ivoire en termes d'investissement, de continuité du programme du groupe de la Banque Mondiale dans le pays... Vous savez que un ivoirien sur cinq dépend du secteur du cacao pour sa subsistance. Une grande majorité des producteurs de cacao est pauvre malgré des décennies dans ce secteur », a dit Mme Gevers à la presse au terme d'un entretien avec le chef de l'État ivoirien Alassane Ouattara au palais présidentiel d'Abidjan.

Selon elle, l'amélioration du revenu des cacaoculteurs passe par de meilleurs accords de marchés entre producteurs et acheteurs. « Nous savons qu'il y a des négociations en cours avec la Côte d'Ivoire et le Ghana. Il y aussi des améliorations à faire en termes de qualité du cacao et des cacaoyers », a-t-elle estimé.

Avec une production estimée à environ deux millions de tonnes, la Côte d'Ivoire est le premier producteur mondial de cacao (...)

Lire la suite sur APA


Alassane Ouattara Coralie Gevers Côte d'Ivoire Abidjan Ghana Banque mondiale cacao




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour