Affaire « agents de Sipofu tués à Arrah » : Le Commandant de brigade et deux autres gendarmes condamnés à 20 ans d'emprisonnement


(Photo d'archives)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 23 juil. 2019
  • Visites: 1083
  • Commentaires: 0
Le verdict est tombé vendredi 19 juillet 2019 après deux audiences. Le commandant de brigade, Amichia Aka, Mdl Ettien Dje et l'adjudant Traoré Siaka ont été condamnés à 20 ans d'emprisonnement ferme au terme du procès de la bavure ayant causé la mort des agents de Sipofu, une société de pompes funèbres, en mai 2017.

Ils sont également radiés des effectifs de la gendarmerie. Au moment des faits, le commandant de brigade et les deux autres agents des forces de l'ordre étaient en service à la brigade de gendarmerie d'Arrah dans la région du Moronou. Un braquage de 32 millions de fcfa d'un opérateur économique à N'zanfouénou, localité située à quelques kilomètres de Kotobi, le jour de la bavure, est à l'origine de cette affaire dont les zones d'ombre restent encore à élucider. A ce jour, les auteurs du braquage sont dans la nature, alors des innocents ont perdu la vie de manière atroce, laissant dernière eux un vide, des enfants, épouses et parents inconsolables. De même, des forces de l'ordre ont été écrouées alors qu'ils accomplissaient leur mission de sécurisation dans cette région de la Côte d& (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Arrah gendarmerie procès




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour