Liesse populaire dans les rues d'Abidjan après la qualification des Eléphants

  • Source: APA
  • Date: lun. 08 juil. 2019
  • Visites: 1045
  • Commentaires: 0
La qualification de la Côte d'Ivoire, lundi soir, en quarts de finale de la 32è édition de la Coupe d'Afrique des nations (CAN 2019) après une courte victoire (1-0) face au Mali, a suscité une liesse populaire de joie dans les rues d'Abidjan, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

A l'instar d'Abidjan, des scènes de liesse populaire ont été également observées dans plusieurs villes ivoiriennes avec des milliers de personnes dans les rues, scandant des chansons à la gloire des Eléphants.

A l'Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, transformée pour l'occasion en  «village de la CAN » à l'initiative de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI, service public), l'ambiance est à son paroxysme au coup du sifflet final de l'arbitre. Les supporters explosent de joie. Les Eléphants viennent de se qualifier…

Dans la commune d'Abobo, au Nord de la capitale économique ivoirienne, une foule en liesse s'est déversée dans les principales artères. Hommes, femmes, jeunes et enfants, sifflets à la bouche et drapelet aux couleurs du pays (orange, blanc et vert) à la main, ont déambulé dans les rues, chantant la victoire des Eléphants

« Merci aux Eléphants de Côte d'Ivoire qui nous ont fait plaisir. Nous sommes fiers de notre équipe nationale», a déclaré à APA, Adou Jean-Marc, au terme de cette confrontation admettant « qu'on ne s'attendait pas à cette victoire ».

« Je suis fier de mon pays parce que nous avons gagné ce match», a renchéri, Gueu Serge Mohamed, un autre supporter des Eléphants, jubilant avec ses amis dans les rues de Cocody, une commune huppée dans  l'Est d'Abidjan.

Du Sud au Nord d'Abidjan, les ivoiriens sont descendus nombreux dans les rues pour saluer cette qualification de leur équip (...)

Lire la suite sur APA


Université Félix Houphouët-Boigny CAN 2019 Eléphants RTI Côte d'Ivoire Abobo Abidjan Cocody Mali Afrique ivoiriens



Educarriere sur Facebook