Don de sang : Aka Aouélé cherche des donneurs

  • Source: fratmat.info
  • Date: jeu. 13 juin 2019
  • Visites: 812
  • Commentaires: 3

Le sang est une denrée qui se raréfie en Côte d'Ivoire. Les donneurs aussi. Le ministre de la santé, le Dr Aka Aouélé, saisit l'occasion de la commémoration de la Journée mondiale consacrée au don de sang pour inviter les populations à se mobiliser pour poser un acte qui sauve des vies : celui de donner son sang, mais du sang propre et sécurisé. C'est à dessein que la communauté internationale a choisi cette année le thème «Du sang sécurisé pour tous».

« Ce thème vise d'une part, à encourager davantage de personnes à devenir des donneurs réguliers de sang, et d'autre part, à prendre des mesures essentielles pour bâtir des fondations solides pour un approvisionnement durable et suffisant en sang. Un tel dispositif est nécessaire pour répondre aux besoins des patients qui doivent recevoir une transfusion », dit le ministre de la Santé et de l'Hygiène publique, lisant la déclaration du gouvernement liée à cette commémoration.

Le disant ainsi, le Dr Aka Aouélé note bien les difficultés des populations à avoir accès aux produits sanguins. « Car, si la Côte d'Ivoire a gagné la bataille du sang propre, il lui reste encore beaucoup à faire pour que le sang soit toujours disponible, partout dans notre pays », a-t-il souligné.

En effet, selon les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé (Oms), pour s'autosuffire, il faut un nombre de dons de sang équivalent à au moins 1% de la population totale. « Or, dans le cas de la Côte d'Ivoire, là où nous devrions collecter 230.000 dons par an, nous avons enregistré 160 000 dons de sang en 2018, soit un gap de 70 000 dons de sang à combler », a déploré le ministre Aka Aouélé.

C'est pourquoi, il a lancé un appel à l'ensemble de ses compatriotes et tous les ressortissants des pays frères à venir g (...)

Lire la suite sur fratmat.info


Aka Aouélé Côte d'Ivoire gouvernement



Educarriere sur Facebook

Magazine