Max-Alain Gradel (attaquant) : « Nous ne sommes pas favoris pour la CAN »

  • Source: fratmat.info
  • Date: sam. 23 mars 2019
  • Visites: 937
  • Commentaires: 0

Ne redoutez-vous pas cette équipe du Rwanda que vous avez battue difficilement au match aller ?

Il n'y a pas de match facile. Le match aller était effectivement difficile  parce que nous avons joué sur une pelouse synthétique et nous étions à l'extérieur. Nous avons fait ce qu'il fallait. On s'attend également à un match difficile à Abidjan. Tous les matchs sont difficiles, quel que soit l'adversaire. Nous essayons de répondre présent chaque fois qu'on nous fait appel et nous allons poursuivre sur cette lancée.

Entre Bouaké et Abidjan, où auriez-vous voulu disputer cette rencontre ?

C'est une question difficile. Mais les statistiques montrent que nous sommes plus à l'aise à  Bouaké où nous avons obtenu plus de victoires. Sinon, à part cela, pour nous, il n'y a pas de différence. C'est vrai que la pelouse du stade Houphouët-Boigny n'est pas en très bon état, mais on n'y peut rien. Il faut faire abstraction de cela, jouer et montrer ce dont nous sommes capables.

La dernière fois que vous avez joué au stade Félix Houphouët-Boigny, vous avez perdu (0-2) contre le Maroc. N'avez-vous pas des appréhensions pour cette rencontre ?

Nous n'avons aucune appréhension parce que le contexte n'est pas le même. Certes, nous nous sommes souvent imposés à Bouaké, mais Abidjan, c'est chez nous é (...)

Lire la suite sur fratmat.info


stade Félix Houphouët-Boigny Abidjan Bouaké Maroc




Educarriere sur Facebook