Université de Cocody : Une marche silencieuse annoncée, jeudi


Les conférenciers ont exhorté leurs collègues à ne pas avoir peur
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mer. 20 fév. 2019
  • Visites: 1263
  • Commentaires: 0
Les enseignants de l'enseignement supérieur prévoient d'organiser une marche silencieuse, le jeudi 21 février 2019. L'annonce a en a été faite par Dr Koffi Kouablan Edmond, 1er secrétaire général adjoint de la Coordination nationale des enseignants du supérieur et des chercheurs de Côte d'Ivoire (Cnec) et Dr Yéo Kanabein Oumar, porte-parole du Collectif des enseignants-chercheurs et chercheurs (Codec) lors de la conférence de presse qu'ils ont animée le mardi 19 février 2019, à Cocody.

« Nous appelons tous nos collègues à venir ce jeudi 21 février, à venir massivement en toge, en blouse blanche et en costume pour une marche silencieuse. Personne ne pourra nous en empêcher. Nous sommes dans les franchisses universitaires et en tant qu’acteurs des universités, nous avons le droit d’organiser cette manifestation. Ne nous faisons pas peur. N’ayons aucune crainte. Avoir peur, c’est se faire harakiri  », ont-ils exhorté.

Par ailleurs, les enseignants qui observent une grève depuis quelques semaines ont décidé de durcir le ton. « Nous sommes dans notre logique de maintien de la grève qui d’ailleurs est bien suivie », a souligné Dr Koffi. Cette radicalisation de leur position est consécutive à l’incarcération et mise sous mandat de dépôt du Pr Johnson Kouassi, secrétaire général de la Cnec et de son compagnon d’infortune Dadé Joel. « Ce soir, ils dormiront à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca). Ils sont accusés de « trouble politique, trouble à l’ordre public, de séquestration, de menaces et d’injures. Soyons sérieux ! De mémoire d’enseignants du supérieur et même en Côte d’Ivoire, (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Magazine

Educarriere sur Facebook