Tenus pour responsables des frais annexes Les parents d'élèves répondent au gouvernement : « Supprimez les COGES et on verra... »

  • Source: linfodrome.com
  • Date: sam. 15 sept. 2018
  • Visites: 1415
  • Commentaires: 0
Le Collectif des associations des parents d'élèves et étudiants de Côte d'Ivoire (Capeeci) ne décolère pas contre le gouvernement, après la sortie de son porte-parole, Sidi Tiémoko Touré, le ministre de la Communication et des Médias.

Face à la presse, au terme du conseil des ministres du mercredi 12 septembre 2018, le porte-voix du gouvernement ivoirien s’est prononcé sur les mouvements des élèves et étudiants, les lundi 11 et mardi 12 septembre 2018 à Abidjan et dans plusieurs villes de l’intérieur du pays, pour dénoncer les frais annexes exigés lors des inscriptions physiques dans les lycées et collèges. « Les éléments évoqués sont de l’ordre de la gestion des parents d’élèves qui adressent des éléments de frais(…) C’est une négociation qui doit avoir lieu entre les syndicats et les parents qui sont les gestionnaires des différents établissements scolaires… », a-t-il notamment soutenu.

A relire: Frais annexes : Le gouvernement accuse les parents d’élève

Il n’en fallait pas plus pour faire réagir Aka Kadio Claude, président du Capeeci, faitière de toutes les organisations des parents d’élèves et étudiants du pays. Il s’est inscrit en faux contre les propos tenus par l’émissaire du gouvernement. « Nous n’avons jamais imposé quoi que ce soit da (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Educarriere sur Facebook