Cours de mercredi : 13 syndicats du primaire n'en veulent plus
Bli Blé David, président de l'Isepp-ci : ''Le bilan est catastrophique''

  • Source: linfodrome.com
  • Date: vend. 14 sept. 2018
  • Visites: 924
  • Commentaires: 0
Hier mercredi 12 septembre 2018, des centaines d'enseignants du primaire n'ont pas fait cours. Ils étaient rassemblés à l'espace Cocody-château d'eau pour participer à l'assemblée générale extraordinaire (Age) de l'Intersyndicale de l'enseignement préscolaire et primaire de Côte d'Ivoire (Isepp-Ci).

« Votre présence massive ce mercredi est la preuve que vous ne voulez pas des cours de mercredi », a constaté Bli Blé David, président de l’Isepp-Ci. Selon le responsable syndical, cette Age avait pour objectif de faire le point des activités menées au titre de l’année scolaire 2017-2018. Les cours de mercredi, qui figuraient en bonne place sur l’ordre du jour de cette rencontre, ont retenu l’attention des participants. Ils ont réclamé un bilan à la ministre Kandia Camara. « A notre niveau, le bilan est déjà fait. Il est négatif et même catastrophique.

C’est d’ailleurs pour cela qu’on ne veut pas le faire. Nous voulons prendre l’opinion nationale et internationale à témoin pour dire qu’il faut faire le bilan des cours de mercredi », a lâché Bli Blé David, qui parlait ainsi au nom des 13 syndicats membres de l’Isepp-Ci, dont les secrétaires généraux nationaux étaient à la table de séance. Selon le président de l’Isepp-ci, plusieurs courriers ont été adressés par son organisation à la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle pour demander qu’un bilan des cours de mercredi soit fait. Aucune suite n’a été donnée à ces courriers. « Comme la ministre de l&rsquo (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook