Mondial 2018 - Groupe G : La Belgique fait forte impression en écrasant la Tunisie (5-2)

  • Source: eurosport.fr
  • Date: sam. 23 juin 2018
  • Visites: 177
  • Commentaires: 0
COUPE DU MONDE - Déjà lauréate de son premier match 3-0 face au Panama, la Belgique a fait encore plus fort samedi en écrasant la Tunisie à Moscou (5-2). Largement supérieurs aux Tunisiens sur tous les plans, les Belges ont notamment pu compter sur un duo Hazard-Lukaku de feu (un doublé chacun). Et voilà les Diables Rouges aux portes des 8es de finale à l'issue d'une formidable démonstration.

Et de cinq ! Après la Russie, l'Uruguay, la France et la Croatie, les Diables rouges poursuivent leur carton plein avec six points en deux matches. Sans pitié avec les Tunisiens (5-2) au Spartak Stadium de Moscou, les Belges ne peuvent cependant pas se targuer d'avoir validé leur qualification pour les huitièmes de finale, dans l'attente du résultat d'Angleterre-Panama ce dimanche. Deux doublés d'Eden Hazard et Romelu Lukaku et un but de Michy Batshuayi ont tracé la route dans un duel où le fossé technique a été flagrant dès les premières minutes. Ouvert de bout en bout, ce match à sept buts est le plus prolifique de ce début de compétition.

Le break de Lukaku avant la pause

La Belgique n'a pas eu le temps de cogiter ce samedi après-midi. En se faisant justice sur penalty après une faute de Syam Ben Youssef (1-0, 6e), Eden Hazard a lancé le festival offensif de Belges incisifs. Les Aigles de Carthage jouaient un match couperet pour rester en vie ? Les joueurs de Roberto Martinez ne leur ont presque concédé aucun motif d'espoir. Dix minutes après l'ouverture du score, Romelu Lukaku a enfoncé un peu plus le moral des Tunisiens d'une frappe croisée (2-0, 16e). Et la réduction du score immédiate de Dylan Bronn (2-1, 18e) n'a pas perturbé la maîtrise des joueurs du Plat Pays.

Deux coups durs sont même venus freiner les intentions des joueurs de Nabil Mâaloul : le latéral-buteur (23e) puis Syam Ben Youssef (41e) ont dû sortir coup sur coup sur des blessures musculaires. Et alors qu'un score à un but d'écart allait ponctuer cette première période extrêmement rythmée et ouverte, Lukaku s'en est allé dans le dos de la défense sur une passe de Thomas Meunier pour piquer son ballon au-dessus de Farouk Ben Mustapha (3-1, 45e+4). Un deuxième doublé en deux matches pour l'attaquant mancunien au début de Mondial fracassant !

Les vend (...)

Lire la suite sur eurosport.fr



Offres d'emploi du jour

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook