Fièvre Lassa : ''la Côte d'Ivoire n'a enregistré aucun cas, ... '', rassure le ministre de la Santé

  • Source: APA
  • Date: mer. 07 fév. 2018
  • Visites: 1560
  • Commentaires: 0
Le ministre de la Santé et de l'Hygiène Publique, Dr Raymonde Goudou Coffie a rassuré, dans un communiqué de presse parvenu, mardi, à APA.

Selon le ministre de la Santé Raymonde Goudou Coffie, la Fièvre Lassa qui "sévit actuellement au Nigéria, au Bénin et en Guinée" n’a pas encore franchi le territoire national.

‘’A ce jour, la Côte d’Ivoire n’a enregistré aucun cas’’, rassure Dr Raymonde Goudou Coffie qui appelle à la vigilance car ‘’la situation épidémiologique des pays affectés et leur proximité avec notre pays exige une communication publique sur les risques liés à la circulation du virus responsable de cette maladie’’, explique-t-elle.

Au regard de la situation qui prévaut dans les pays affectés et le flux de mouvements des populations entre les pays de la sous-région, ajoute-t-elle, ‘’la Côte d’Ivoire n’est pas à l’abri d’un risque de propagation de la maladie’’.

Devant cette urgence de santé publique, le ministre de la santé et de l’Hygiène publique recommande aux populations ‘’la promotion d’une bonne hygiène du milieu’’, notamment par ‘’laver à l’eau propre et au savon tous les ustensiles de cuisine et les conserver à l’abri des rongeurs, éloigner des habitations les ordures ménagères et déchets de toute nature, éviter toute manipulation ou consommation de rongeurs, éviter tout contact avec les urines et les excréments des rongeurs, éviter de manipuler sans protection les sécrétions organiques (sang, urine, etc.) de tout malade présentant une fièvre avec ou sans saignement…’’.

La Fièvre de Lassa est une fièvre hémorragique virale (comme la fièvre jaune, la maladie à Virus Ebola, la Dengue, etc.), à déclaration obligatoire, due au virus de Lassa (qui tient son nom de la ville de Lassa dans l'État de Borno au Nigeria).

Elle est, transmise à l’homme par contact avec des aliments ou des articles ménagers contaminés par les urines ou les excréments d’une souris (Mastomys natalensis) communément ap (...)

Lire la suite sur APA



Educarriere sur Facebook