Demande d'une AG Extraordinaire de la FIF : Communiqué de presse de 42 membres actifs

  • Source: regionale.info
  • Date: mar. 09 janv. 2018
  • Visites: 731
  • Commentaires: 0
Après la non-qualification des Éléphants de Côte d'Ivoire au Mondial Russie 2018, plusieurs clubs et groupements d'intérêts réclament une assemblée générale extraordinaire avec pour ordre du jour le départ d'Augustin Sidy Diallo de la tête de la Fédération ivoirienne de football.

Dans un communiqué, le groupe des 42 membres actifs dit afficher « sa sérénité devant les manœuvres de certains membres du Comité Exécutif, […]  notamment par des actes d’achat de conscience afin que les signataires renoncent à leur signature ».

 

Fédération Ivoirienne de Football

GROUPE DE 42 MEMBRES ACTIFS DE LA FIF (50%+1) AYANT DEMANDÉ L’ORGANISATION D’UNE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE, CONFORMÉMENT À L’ARTICLE 36 DES STATUTS DE LA FIF

 

Communiqué de presse du 07/01/2018

 

Le vendredi 29 décembre 2017, plusieurs MEMBRES ACTIFS de la FIF, ont adressé une requête au Président de la Fédération Ivoirienne de Football à l’effet d’obtenir la convocation d’une Assemblée Générale Extraordinaire de la faitière du Football Ivoirien. Ce groupe de 42 Associations représente 50% +1 membres de la FIF, soit le quorum prévu à l’article 36 de nos statuts pour formuler pareille exigence.

En Effet, « Lorsque 50% +1 au moins des membres actifs en font la demande écrite et motivée, le Comité Exécutif est tenu de convoquer l’Assemblée Générale en session extraordinaire, au plus tard dans les trente (30) jours suivant la réception de la demande… » Article 36, alinéa 2.

 Toute autre option s’écarterait violemment de la lettre et de l’esprit de nos textes et ouvrirait la voie pour mieux se pourvoir devant la CAF et la FIFA.

C’est pour quoi, en toute responsabilité, le Groupe des 42 affiche sa sérénité devant les manœuvres de certains membres du Comité Exécutif, qui continuent d’afficher leur mépris à l’égard de leurs mandants, notamment par des actes d’achat de conscience afin que les signataires renoncent à leur signature. Toute chose inopérante, puisque la saisine du Comité Exécutif est déjà actée.

Parallèlement, le Comité Exécutif tente de remettre en cause sa saisine par des subterfuges juridiques en faisant croire que ce sont de vulgaires copies qui lui ont été adressées, oubliant volontairement de préciser que chacune des demandes individuelles qui lui ont été adressées ont été certifiées conformes à l’original par un officier ministériel assermenté.

Le groupe des 42 tient à informer l’opinion nationale et internationale, la FIFA et la CAF, que pour elle la saisine du Comité Exécutif est parfaitement valable. Le Comité Exécutif lui-même en a pris acte par un communiqué, le 03 janvier 2018 : « La Fédération Ivoirienne de Football (FIF) informe la Famille du football ivoirien et l’opinion publique, de ce que par exploit d’huissier en date du 29 décembre 2017 à 17 heures 51 mn, elle a reçu notification, à la requête de 38 clubs et de 4 Groupements d’intérêts membres de la FIF, soit de 42 membres, d’une demande de convocation d’une Assemblée Générale extraordinaire, ayant pour unique point à l’ordre du jour la révocation du Président de la Féd&eac (...)

Lire la suite sur regionale.info



Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook