Les taxes seront les mêmes dans la facturation bimestrielle de l'eau (Ministre)

  • Source: AIP
  • Date: vend. 15 sept. 2017
  • Visites: 6004
  • Commentaires: 7

Le ministre des Infrastructures économiques, Amédé Koffi Kouakou, a précisé vendredi au cours d'une rencontre de présentation du programme Eau pour tous que les taxes seront les mêmes dans la facturation bimestrielle de l'eau.

Évoquant la facturation qui va passer de trois mois à deux mois, Amédé Kouakou a prévenu que son département ministériel veillera sur ces factures en vue de faciliter la tâche à chaque consommateur. Car selon lui, cette décision gouvernementale vise à réduire les charges aux consommateurs.

«Il faut retenir que ce changement de périodicité de facturation n'aura aucune incidence en termes financiers sur les factures. Il n'y a aucune augmentation. Les consommateurs n'ont pas de souci à se faire », a rassuré le ministre. En plus, a-t-il détaillé, cette mesure vise à permettre aux personnes économiquement faibles de s'acquitter facilement de leur facture.

«L'abonné qui payait 15 000 FCFA tous les trois mois payera désormais 10 000 francs chaque deux mois pour des consommations équivalentes. Ce changement de période de facturation va permettre à l'Ivoirien d'alterner les mois de paiement de ses factures d'eau et d'électricité. Il est plus facile pour un employé qui est payé au SMIG de régler une facture d'eau de 4 000 F en un mois et la facture d'électricité de 5 000 F le mois prochain que de voir se cumuler les deux factures de 11 000 FCFA», a-t-il justifié le ministre.

« Initialement, on voulait que la facture d'eau soit chaque mois. Mais comme celle de la Compagnie ivoirienne d'électricité (CIE) est tous les deux mois, nous avons décidé de mettre celle de la SODECI à deux mois également, de sorte que les factures de la SODECI et celles de la  CIE soient alternées. Par exemple, si vous payez l'eau ce mois, l'autre mois, c'est l'électricité», a expliqué Amédé Kouakou.

Les responsables des associations de consommateurs présents à la rencontre après avoir fait des observations sur la facturation tous les deux mois ont souhaité des rencontres périodiques avec les responsables du ministère des Infrastructures économiques pour évaluer la situation.

bsp/cmas/AIP




Amédé Kouakou SODECI CIE gouvernement électricité



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour