Mondial, Russie 2018 , Avant Maroc-Côte d'Ivoire , Hervé Renard prépare un coup contre la Côte d'Ivoire / Dussuyer : « Je connais l'équipe du Maroc »

  • Source: Le Quotidien d'Abidjan
  • Date: sam. 05 nov. 2016
  • Visites: 3197
  • Commentaires: 0
Le champion d'Afrique des nations de football avec la Côte d'Ivoire est très en colère. Hervé Renard en veut terriblement aux Eléphants et pour cela, le sélectionneur national des Lions de l'Atlas mijote un coup, le 12 novembre prochain au grand stade de Marrakech contre la Côte d'Ivoire.

Les 26 Lions de l'Atlas du sélectionneur national marocain, Hervé Renard, pour affronter la Côte d'Ivoire dans le cadre de la deuxième journée du groupe C des éliminatoires du Mondial, Russie 2018, le 12 novembre prochain au grand stade de Marrakech, sont depuis le lundi dernier en préparation. Sur les 26 internationaux convoqués, deux éléments émergent du lot. Il s'agit de deux joueurs du championnat national, le Wydadi Ismaïl El Haddad, qui a déjà fait partie du contingent dépêché à Franceville pour affronter le Gabon, et du Jdidi Walid Azarro dont les prestations et la régularité n'ont pu échapper au regard de Hervé Renard. Par ailleurs, si Nabil Dirar et Mounir Oubadi, toujours convalescents, manqueront les deux prochains matches, tous les capés seront de la partie, à commencer par les revenants Mehdi Benatia et Soufiane Boufal. A ces deux valeurs sûres s'ajouteront les habitués des Lions de l'Atlas, l'excellent Karim El Ahmadi, l'intraitable Marouane Dacosta, le stratège Mbarek Boussoufa, le portier Mounir Mhamedi ou encore les représentants de la nouvelle génération Hakim Ziyech ou Youssef Ennseyri. Pas donc de surprise puisque l'ensemble des joueurs en forme prennent part au stage de concentration. Un horaire on ne peut plus adéquat puisqu'en cette heure, il fait frais dans la ville Ocre. La qualité de la pelouse est favorable pour un bon football. Pour ce fait, Hervé Renard compte faire valoir l'expérience de ses joueurs face à la Côte d'Ivoire pour faire la différence. Son passage chez les Eléphants en 2014-2015 est perçu par les sportifs marocains comme un atout pour déceler les tares du onze ivoirien. Mieux certains marocains voient aux absences des quatre cadres (Sylvain Gbohouo, Eric Bailly, Gervinho et Touré Thomas) de Michel Dussuyer, le sélectionneur national de Côte d'Ivoire, comme un affaiblissement de la sélection de Côte d'Ivoire. Ce qui, à leurs yeux galvanise davantage les Lions pour un probable succès face aux Eléphants. Mais pour Dussuyer, ces absences ne changent en rien l'objectif que la Côte d'Ivoire s'est fixée dès l'entame de ces éliminatoires du mondial 2018. A savoir terminer à la première place du groupe, synonyme de qualification à la coupe du monde, Russie 2018. Pour y parvenir, le sélectionneur nationale de Côte d'Ivoire compte s'appuyer sur l'efficacité de son buteur Jonathan Kodja, de Wilfried Bony qui retrouve l'efficacité devant les buts, de Salomon Kalou, de la clairvoyance de Séri Jean Michaël, la détermination de Serey Dié et de Kessié, de la hargne de Serge Aurier, Wilfried Kanon, Ousmane Viera (…). Des atouts qu'il faudra mettre à profit pour faire un excellent résultat en terre marocaine afin de se maintenir à la première place de la poule C. 
Dussuyer : « Il faudra empêcher les Marocains de jouer »
Michel Dussuyer souligne également que le Maroc n'est pas un inconnu. « Je connais bien cette équipe du Maroc pour l'avoir affronté. C'est une équipe qui a de très belles individualités avec beaucoup de technicité. Ils ont une armada offensive très intéressante avec beaucoup de techniques et de vivacité », révèle-t-il. Pour le sélectionneur national des Eléphants de Côte d'Ivoire, il faudra empêcher les joueurs marocains de s'exprimer pour éviter de se mettre en difficultés. Après cette opposition, la phase aller de ces éliminatoires de la coupe du monde sera bouclée par une réception du Gabon (28 août 2017). Les Eléphants affronteront de nouveau les Panthères le 2 septembre de l'année prochaine. Quant aux deux dernières confrontations, elles seront face au Mali le 2 octobre 2017 à Bamako et contre le Maroc le 6 novembre 2017à Abidjan

San Aubin




football Eléphants Salomon Kalou Gervinho Hervé Renard Serge Aurier Sylvain Gbohouo Wilfried Kanon Serey Dié Wilfried Bony Hakim Ziyech Eric Bailly Côte d'Ivoire Abidjan France Mali Afrique Maroc stage opposition



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour