Eliminatoires du mondial 2018 (1ère j. de poule) : Côte d'Ivoire-Mali
Michel Dussuyer (Sélectionneur des Eléphants) : « Nous allons nous faire respecter »

  • Source: Le Quotidien d'Abidjan
  • Date: sam. 08 oct. 2016
  • Visites: 2501
  • Commentaires: 0

Mettre fin à la domination de la Côte d'Ivoire, 22 fois victorieuse du Mali en 36 confrontations. C'est le difficile défi que veut relever les Aigles du Mali dans le cadre de la première journée des éliminatoires de la coupe du monde de football, Russie 2018, ce soir (18heures gmt) au stade de la Paix de Bouaké. Face donc à un adversaire ambitieux et menaçant, l'entraineur des Eléphants, le Français Dussuyer réplique « Nous allons nous faire respecter ».

La Côte d'Ivoire et le Mali s'affrontent aujourd'hui au stade de la Paix de Bouaké, dans le cadre de la première journée des éliminatoires de la coupe du monde 2018. Ce derby sous-régional suscite beaucoup de passions. Les Ivoiriens qui prennent ce match au sérieux ont, depuis leur retraire de Bingerville, mis en place une stratégie pour venir à bout des Maliens. Michel Dussuyer, le sélectionneur des Eléphants de Côte d'Ivoire déclare, « les joueurs du Mali sont techniques mais nous allons nous faire respecter. Nous sommes optimistes et mes joueurs sont déterminés à faire une bonne entrée dans ce mini-championnat de poule», explique l'entraineur des Eléphants de Côte d'Ivoire. Pour relever ce défi, les joueurs ivoiriens devront se surpasser. Seri Jean Michaël, Serey Dié, kessié Franck ou N'guessan Serge au niveau de l'axe médian de l'équipe ivoirienne devront se montrer dominateurs dans ce secteur de jeu. Ils doivent alimenter les attaquants : Kodjia Jonathan, Wilfried Bony, Gervinho et Max Gradel en balles de but afin de faire plier la défense des Aigles. Dans cette quête de victoire, le soutien du public de Bouaké sera prépondérant pour l'équipe ivoirienne tout le long du match. Alors Eléphants, faites-nous plaisir ! 

Alain Giresse (sélectionneur des Aigles) : « La compétition sera très serrée »

La Côte d'Ivoire et le Mali se sont affrontés trente six fois. Les statistiques sont largement en faveur des Ivoiriens. En 36 confrontations, les Eléphants se sont imposés 22 fois, contre seulement 5 pour les Aigles et 9 nuls. Pour la première journée des éliminatoires du mondial 2018 en Russie, l'objectif du sélectionneur des Aigles, Alain Giresse, est clair: Gagner ou arracher le match nul. D'ailleurs, dans le journal malien ‘'l'Essor'' du vendredi 07 octobre 2016, le sélectionneur français des Aigles indique ce que sera le match de cet après midi au stade de la Paix de Bouaké. « On ne va pas se laisser faire. Ce match est déterminant pour la suite. Nous allons aborder ce match avec engagement et détermination. L'objectif est de terminer à la première place », répète le technicien français des Aigles maliens. Une tâche difficile et compliquée, selon l'entraineur malien, vu que les Eléphants de Côte d'Ivoire ont un jeu ultra-défensif. Pour déjouer ce piège, Alain Giresse promet jouer sans calculette en main. « La Côte d'Ivoire se présente comme la favorite du groupe, mais on ne va pas se laisser faire. Il ne faut pas penser que la Côte d'Ivoire va tout gagner. La compétition sera très serrée. Ça peut se jouer sur la différence de buts. Nous allons aborder ce premier match avec détermination et engagement. On va se concentrer sur le match en fonction des forces et faiblesses de l'adversaire. On va mettre en place une équipe solide », dévoile Alain Giresse, coach des Aigles du Mali

San Aubin




football Eléphants Gervinho Max Gradel Serey Dié Wilfried Bony Alain Giresse Côte d'Ivoire Bouaké Bingerville Mali ivoiriens



Educarriere sur Facebook