VIIIe Jeux de la francophonie 2017 : que gagne la Côte d'Ivoire ?

  • Source: Ministère
  • Date: lun. 19 sept. 2016
  • Visites: 1331
  • Commentaires: 0
L'Agence universitaire de la Francophonie (AUF), en partenariat avec le Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique (MESRS) et l'Université de Cergy-Pontoise (France), lance un appel à candidatures pour le CLOM (Cours en ligne ouvert et massif) / MOOC Certice Sup (Certification des compétences TICE (Technologies de l'information et de la communication dans l'enseignement) pour les enseignants).

Les Jeux de la Francophonie sont un évènement international de rencontres et d’échanges culturels et sportifs de la jeunesse des pays ayant en partage la langue française. Depuis la création de ces grands espaces linguistiques, célébrés pour la première fois au Maroc en 1989, la notoriété des pays qui ont eu la chance de les organiser s’est accrue, avec des retombées importantes sur les plans du dynamisme touristique, sportif et culturel et internationale. Abidjan qui sera l’hôte de la 8e édition ne devrait pas déroger à cette règle. Quels sont donc les défis et les retombées de cet événement pour la Côte d’Ivoire ?

La 8e édition des Jeux de la Francophonie qui se tiendront en Côte d’Ivoire, du 21 au 30 juillet 2017, revendique au moins 4000 jeunes sportifs et artistes, 3000 bénévoles, 700 journalistes, 50 mille spectateurs et observateurs, plusieurs vedettes et personnalités internationales et plusieurs chefs d’Etats, issus des 80 Etats membres de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). Le nombre des téléspectateurs à travers le monde est estimé à plus de 50 millions.

La réussite populaire de la 8e édition de ces Jeux sur le sol ivoirien constitue donc un défi majeur pour les autorités ivoiriennes. Conscientes de leur importance, elles ont décidé d’en confier la gestion à un tout nouveau ministère dirigé par le Gouverneur du District d’Abidjan, Robert Beugré Mambé. Il a la lourde charge de veiller au respect du cahier de charges de ces Jeux, en particulier en ce qui concerne la livraison des infrastructures et équipements dans les délais impartis et d’en assurer leur réussite.

Depuis sa nomination, ce dernier parcourt les différentes communes du District d’Abidjan pour y installer des bases locales. Leur mission est de mobiliser leur population respective, afin de faire de ce grand rendez-vous culturel et sportif, une fête inoubliable, à la hauteur de la réputation ivoirienne de havre de paix et de terre de solidarité et d’hospitalité.

Les populations ivoiriennes, ont donc l’impérieux devoir d’entretenir la flamme des jeux sur ces sites, par leur mobilisation et leur implication. Car, ce qu’il faut savoir, c’est que les 8e jeux de la francophonie feront de la capitale ivoirienne, la vitrine de la richesse touristique et gastronomique de la Côte d’Ivoire.

Les nombreuses délégations attendues sur les bords de la lagune Ebrié s’arracheront les complexes hôteliers existants, avant de découvrir toute la diversité culturelle ivoirienne, la qualité et la richesse des échanges et la légendaire hospitalité des populations. En outre, ces Jeux inscriront davantage la Côte d’Ivoire dans le classement des destinations privilégiées en Afrique.

Au-delà de la performance sportive qui constitue un important défis à relever pour les athlètes ivoiriens aux sommets, tels que Marie Josée Ta Lou, Murielle Ahouré, Cheick Sallah Cissé, Ruth Gbagbi…ces Jeux représentent également une belle opportunité pour de jeunes artistes de se faire connaître sur la scène internationale, de valoriser leur production. C’est un excellent tremplin pour espérer poursuivre une carrière professionnelle riche. Pour les professionnels déjà aguerris, c’est l’occasion rêvée de faire de bonnes affaires.

Enfin, les Jeux de la Francophonie constituent une véritable lucarne diplomatique pour la promotion de la Côte d’Ivoire auprès de l’ensemble des pays membres de l’organisation. C’est la raison pour laquelle le ministre-gouverneur est en mission de promotion et de recherche de partenaires en France, au Canada et dans d’autres contrées. La tenue et le succès de ces Jeux en terre ivoirienne prouveront encore mieux le retour du pays sur la scène internationale. Ils démontreront son ingéniosité et sa capacité à organiser et à réussir des manifestations internationales de grande envergure et en capitaliser l’expérience pour de futures échéances aussi bien sur le plan national qu’international.




Educarriere sur Facebook

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Offres d'emploi du jour