CAN 2015 / Eléphants : Ces locaux doublés


Franck Kessié. (Photo d'archives)
  • Source: sport-ivoire.ci
  • Date: jeu. 01 janv. 2015
  • Visites: 3897
  • Commentaires: 1
Le grand vent local qui soufflait sur la sélection nationale A, a vite tourné au détriment de la Ligue 1. Symbole de cet oubli, Franck Kessié.

2 sur 23. C'est le nombre d'ambassadeurs de la Ligue 1 locale qui ont pu forcer la porte de la sélection nationale de Côte d'Ivoire, pour la CAN 2015. Sylvain Gbohouo, sacré concurrent de Copa Barry, et Roger Assalé, qui rêve d'un match plein. Le Séwé sport de San Pedro d'où sont issus les deux appelés, aurait pu être encore plus honorés. Christian Koffi Kouamé, Dembélé Souleymane, Mansou Kouakou ayant le coffre pour y être.

C'est également le cas pour Franck Kessié. Capitaine chez les cadets et artisan de la qualification des juniors pour la CAN 2015 de la catégorie, le défenseur du Stella Club d'Adjamé n'a pas été préféré par Hervé Renard.  Pourtant, pour ses débuts avec les Eléphants A, le jeune Kessié avait surpris plus d'un sur ses qualités. Le carton rouge écopé face à la RD Congo, à Abidjan, n'entamant en rien les qualités du Stelliste aux yeux des plus grands. « Quand je le vois jouer, il me fait penser à moi. Il est décontracté, libéré mais en même temps sérieux et très agressif », déclarait Didier Zokora lors de son dernier passage à Abidjan. Des qualités qui ont échappé à Hervé Renard qui a préféré intégrer des concurrents sans aucune minute de jeu avec les Eléphants.

Pour le sélectionneur national, Kessié, mis sur la liste officieuse des réservistes, aurait pu être « sélectionné à peu de choses près », sans indiquer les critères de ce choix « fait dans l'esprit de la compétition ». Expression plutôt philosophique dont seul l'auteur à la clé de décryptage. Le paradoxe réside pourtant dans la maxime qui permet de sélectionner des joueurs sans compétition, et de les oublier alors que la Ligue 1 en est à sa 5è journée. 5, comme le nombre de matches disputés par Eric Bertrand Bailly, celui qui aurait chipé sa place à Kessié, pour avoir été là, avec l'Espanyol, lors du cuisant 5-1 face au Barça. Rencontré, le concerné garde le sourire, laissant les commentaires aux observateurs. Pas la peine pour lui de se disperser. Car le capitaine Kessié a une CAN à jouer en 2015, chez les juniors. Et cette fois, il n'est pas certain qu'il sera le grand oublié.

 

Patrick GUITEY




CAN 2015 Eléphants Didier Zokora Hervé Renard Sylvain Gbohouo Franck Kessié Roger Assalé Côte d'Ivoire Abidjan Adjamé San Pedro Congo



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour