ft-ad_1
Economie/Finance

Plan national de développement (PND 2021-2025) : le gouvernement réitère son engagement à assurer la préservation et la protection participative de l'environnement aquatique

post-img

Abidjan, le 09 mai 2024 - Dans le cadre du Plan national de Développement (PND) 2021 - 2025, le gouvernement a réitéré son engagement à assurer la préservation et la protection participative de l'environnement aquatique. Le ministre des Ressources animales et halieutiques (MIRAH), Sidi Tiémoko Touré, l'a réaffirmé, le mardi 07 mai 2024, au quai céréalier du Port autonome d'Abidjan, lors de la cérémonie de lancement de l'évaluation sur stock de poissons dans les eaux ivoiriennes.

"Le Plan national de Développement (PND 2021-2025) de notre pays prescrit une action visant à assurer la préservation et la protection participative de l’environnement aquatique", a indiqué Sidi Touré.

Poursuivant, le ministre a expliqué que cette vision qui s'inscrit dans la stratégie nationale de gestion durable des pêches contenue dans le document de Politique de Développement de l’Élevage et des Ressources halieutiques (PONADEPA 2022-2026), entend prendre des mesures idoines.

C'est en cela, a-t-il dit, que l'étape abidjanaise du lancement de la campagne 2024 du Programme Nansen dans la Zone économique exclusive (ZEE) vient à point nommé. L’escale qu’effectue le navire de recherche Dr Fridtjof Nansen (battant pavillon des Nations Unies) au Port autonome d'Abidjan (PAA) est en parfaite adéquation avec le programme scientifique du ministère visant l’évaluation des ressources halieutiques dans les eaux nationale et transfrontalière.

Car, explique le ministre Sidi Touré, "la mise en place de ces plans d’aménagement est subordonnée à l’acquisition d’informations scientifiques, dont la connaissance permet de prendre les bonnes décisions".

Le ministre des Ressources animales et halieutiques a, par ailleurs, réitéré sa gratitude envers l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et l'Agence norvégienne de Coopération pour le Développement (NORAD), partenaires financiers du Programme Nansen.

"Je voudrais, au nom du gouvernement ivoirien, remercier la FAO et le Royaume de Norvège pour leur soutien multiforme à la Côte d’Ivoire dans sa quête d’asseoir une politique de gestion durable de ses ressources halieutiques", a-t-il affirmé.

Cette cérémonie était placée sous la présidence du Premier Ministre, Robert Beugré Mambé. Elle a enregistré la participation de nombreuses personnalités, dont la ministre de la Pêche du Ghana, le ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche de la République du Bénin, le représentant résident de la FAO en Côte d’Ivoire, ainsi que des membres du gouvernement de Côte d'Ivoire.

Toute la délégation a, par la suite, embarqué dans le navire Fridtjof Nansen pour une visite guidée afin de se rendre compte de ses potentialités en matière de recherche pour la préservation et la protection de l'environnement aquatique.

CICG




Côte d'Ivoire environnement lancement économique don Abidjan Port agriculture alimentation Program Sidi Tiémoko Touré Sidi Touré Beugré Mambé Côte d’Ivoire Ghana Bénin gouvernement PND CICG information ivoirien

Articles similaires