Tabou : l'assassin d'un enfant se fait lyncher à mort, la réaction du procureur

  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 23 janv. 2024
  • Visites: 1546
  • Commentaires: 0
Les populations du village d'Oueguire, dans la sous-préfecture de Tabou, ont été témoin d'une situation tragique le vendredi 12 janvier 2024, à en croire un communiqué émanant du procureur de la République Niamké N. Joseph.

Dans une note parvenue à Linfodrome, le procureur de la République Niamké Joseph a informé de la situation qui prévaut à Tabou. Le meurtre d'un enfant de sept (7) ans qui a mis toute la localité en ébullition. La gendarmerie a lancé une enquête sur cette affaire. Le communiqué intégral ci-dessous en donne les détails.

COMMUNIQUE DU PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE 

Le vendredi 12 janvier 2024, le Commandant de la Brigade de Gendarmerie de TABOU a informé le Substitut Résident près la Section de Tribunal de la même localité de la découverte de deux (02) corps sans vie, dans le village de OUEGUIRE, dans la Sous-préfecture de TABOU.

Le rapport du médecin requis aux fins de déterminer la cause de ces deux (2) décès, conclut que la première victime nommée KAMBOU SANSAN ISRAEL, âgée de sept (07) ans et en classe de CP1, est décédée des suites d'une lésion faite par une arme blanche, au niveau du cou. Quant à la seconde victime, dont l'identité reste méconnue, elle est décédée des suites de plusieurs lésions ouvertes sur tout le corps. 

Les premières investigations ont permis de relever que, le 12 janvier 2024, le nommé KAMBOU SANSAN ISRAEL, en compagnie de ses amis, rejoignait sa mère au champ, lorsqu'en cours de chemin, un individu surgit de l (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


village don local Tabou Gendarmerie permis




Educarriere sur Facebook