Communication : le gouvernement engage les acteurs des médias à une maîtrise des textes pour le meilleur exercice du métier

  • Source: CICG
  • Date: vend. 01 déc. 2023
  • Visites: 939
  • Commentaires: 0
Abidjan, le 30 novembre 2023 – Le directeur de cabinet du ministre de la Communication, Jean Martial Adou, a engagé les acteurs de la presse, des médias, les activistes, les bloggeurs et influenceurs à une maîtrise des textes pour le meilleur exercice du métier.

Il intervenait à l'occasion de l'atelier de vulgarisation des lois jumelles modifiées et de la loi sur l'accès à l'information d'intérêt public, le jeudi 30 novembre 2023 à Abidjan.

« Acteurs de la presse, des médias, activistes, bloggeurs et influenceurs, il s'agit pour vous, à travers cet atelier, de vous engager à nos côtés à une maîtrise des textes fondateurs du secteur pour le meilleur exercice de notre métier », a déclaré Jean Martial Adou.

L'objectif de cet atelier est de présenter et de vulgariser les modifications apportées aux lois jumelles de la presse et de la communication audiovisuelle. Ainsi la loi n° 2022-867 portant régime juridique de la presse, et la loi n°2017- 868 portant régime juridique de la communication audiovisuelle ont été, notamment modifiées par les lois n° 2022-978 et n° 2022-979 du 20 décembre 2022.

Pour le représentant du ministre Amadou Coulibaly, cet atelier se présente également comme une opportunité de renforcer la promotion et faire connaître la loi relative à l'accès à l'information d'intérêt public, gage de bonne gouvernance.

Jean Martial Adou a souligné les arguments militant en faveur des réformes des textes régulant les secteurs de la presse et de la communication audiovisuelle.

A l'en croire, l'avènement du numérique incite les médias à évoluer dans un nouvel univers concurrentiel se caractérisant par une mutation technologique, économique et sociologique.

De plus, certaines dispositions des lois faisaient l'objet d'interprétation diverse, tandis que d'autres trouvaient son application difficile.

Il a aussi relevé que la régulation de certains contenus audiovisuels diffusés par internet et autres réseaux sociaux était difficile à mettre en œuvre car le dispositif légal existant ne permettait pas de mettre un terme à l'exploitation illégale des contenus.

Le directeur de cabinet a exhorté les participants au présent atelier à être des relais des enseignements diffusés, ce jour, pour un écosystème pour la communication et des médias efficacement régulé et sans dérive.

CICG




secteur économique application Jean Martial Adou Abidjan communication enseignement 2023 Amadou Coulibaly jeu internet CICG information bonne gouvernance



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour