Niakara : Le kg de cajou vendu à 150 FCFA au lieu de 315 FCFA


Les producteurs d'anarcade de Niakara sont frustrés par la mévente de leurs récoltes.(Phoyo d'illustration)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 24 avr. 2023
  • Visites: 1127
  • Commentaires: 0
La baisse du prix de la noix brute de cajou est source de préoccupation pour les producteurs de Niakara, dans la région du Hambol, au nord de la Côte d'Ivoire.

Selon l'Agence Ivoirienne de Presse (AIP), le kilogramme de noix brute de cajou est actuellement vendu à 150 francs CFA à Niakara, soit une baisse d'un peu plus de 50% par rapport au prix bord champ fixé à 315 francs CFA par le gouvernement ivoirien pour la campagne de commercialisation d'anacarde de 2023.

Absence d'acheteurs sérieux

Les producteurs de la région sont frustrés par la mévente de leurs récoltes et sont forcés de stocker leurs productions dans leurs maisons en l'absence d'acheteurs sérieux.

Innocent Ouattara, un planteur d'anacarde de la localité, a plaidé auprès des élus locaux, des cadres et surtout du gouvernement ivoirien pour une solution urgente à cette crise. « Qu'on nous trouve un acheteur pour l'enlèvement de nos produits au prix homologué par le gouvernement », a-t-il plaidé.

« S'il y a de l'argent, on peut acheter les noix de cajou sans aucun souci, mais hélas ! »

Les opérateurs de la filière anacarde de Niakara ont souligné un manque criard de financement pour résorber cette crise. « S'il y a de l'argent, on peut acheter les noix de cajou sans aucun souci, mais hélas ! », déplore OTD, un des opérateurs.

Impact négatif
Lire la suite sur linfodrome.com


Côte d'Ivoire production local 2023 Ouattara Niakara gouvernement anacarde noix de cajou Ivoirien enlèvement




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour