Data mobile : Orange Côte d'Ivoire et MTN reviennent sur leurs anciens prix

  • Source: APA
  • Date: dim. 23 avr. 2023
  • Visites: 1224
  • Commentaires: 0
Des discussions restent toujours en cours entre les parties prenantes afin d'aboutir à une tarification garantissant l'équilibre du secteur et qui ne dégrade pas la confiance des consommateurs.

Une hausse des tarifs des données mobiles a été effectuée par les opérateurs à la suite d'une décision de l'ARTCI, le régulateur du secteur des télécommunications/TIC, demandant « la baisse du prix minimum de la data mobile de 20% le faisant passer de 1 Fcfa le Mégaoctet (Mo) à 0,8 F CFA ».

Le régulateur du secteur des Télécommunications/TIC, a en outre décidé du « relèvement du niveau des bonus de 100% à 200% » et du « maintien par les opérateurs, de la conservation des avantages acquis par le consommateur, en dehors de la durée de validité des souscriptions ».

Suite à la mise en œuvre de la décision du Conseil de régulation de l'ARTCI, actée le 12 janvier 2023 et entrée en vigueur le 6 avril 2023, des consommateurs ont réagi vivement, appelant à un « boycott citoyen », qui a conduit le gouvernement à demander la suspension de la hausse des coûts des données mobiles.

Roll back sur les prix de la data mobile

Moov Africa a effectué, en premier, un roll back sur ses prix quelques jours après la hausse des données mobiles, alors qu'Orange Côte d'Ivoire et MTN, engagées à un retour sur les anciens prix, avançaient un délai maximum de trois semaines au regard des contraintes techniques.

Aujourd'hui, Orange Côte d'Ivoire confie avoir devancé les délais sur lesquels ils s'étaient engagés, dans une note qui mentionne que « ce délai de retour aux anciens tarifs de la data mobile s'explique par la nécessité de reconfigurer certaines offres préalablement supprimées dans nos systèmes ».

« Nous réaffirmons notre engagement quotidien et durable à fournir un service et une expérience de qualité au meilleur prix », assure Orange Côte d'Ivoire, qui dit rester profondément attachée à sa raison d'être en étant « l'acteur de confiance » qui donne à chacun la clé d'un monde numérique responsable.

Pour sa part, MTN Côte d'Ivoire déclare travailler « diligemment avec les parties prenantes afin d'aboutir à une tarification qui préserve la qualité des services et l'accessibilité pour tous les clients », dans un communiqué diffusé ce week-end.

Déséquilibre du secteur  

Selon le porte-parole du gouvernement ivoirien, Amadou Coulibaly, la Côte d'Ivoire reste en termes de data mobile, l'un des pays les plus moins chers. Il dira que « le Mali est à 3,3 Fcfa/Mo, le Togo est à 2,2 Fcfa/Mo ; le Sénégal à 3,3 Fcfa/Mo ; la Guinée à 1,34 Fcfa/Mo et le Burkina Faso à 10 Fcfa/Mo ».

La Côte d'Ivoire qui était à 1 Fcfa par mégaoctet est passée à 0,8 Fcfa/Mo. Poursuivant, M. Amadou Coulibaly, par aille (...)

Lire la suite sur APA


Côte d'Ivoire mobiles client monde service secteur consommateurs don communication Togo TIC 2023 Amadou Coulibaly Mali Burkina Faso Sénégal Guinée Orange MTN Moov ARTCI gouvernement ivoirien




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour