ft-ad_1
Politique

Affaire « Braquage de la BCEAO » : Koné Katinan prend à témoin Tiémoko Meyliet Koné, ce qu'il dit du vice-président

post-img

Justin Koné Katinan est en tournée dans le Hambol, sa région d'origine. A cette occasion, il est revenu sur l'affaire du braquage de la BCEAO dans laquelle il fait mention du vice-président de la Côte d'Ivoire.

Dans la sous-préfecture de Tafiré, où il s'est rendu, le lundi 29 août 2022 le porte-parole du PPA-CI Justin Koné Katinan a fait une confidence sur le vice-président de la Côte d'Ivoire Tiémoko Meyliet Koné. Une confidence relative à l'accusation de braquage de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l'Ouest (BCEAO) dont lui, Koné Katinan fait l'objet ainsi que l'ancien président de la République Laurent Gbagbo.

Le président le sait

Il défend qu'il est loin d'être un voleur encore moins son mentor. Et sur cette question, il prend à témoin le vice-président de la République Tiémoko Meyliet. En effet, le vice président était à cette époque le gouverneur de cette institution financière régionale. Il affirme que celui-ci est informé de leur innocence.

La seule chose qu'on ne peut pas dire d'un Tagbanan

« Vous avez dû apprendre que j'ai volé l'argent de la Bceao. Chers parents, je suis votre enfant. La seule chose qu'on ne peut pas dire d'un Tagbanan, c'est qu'il est voleur. Ça me fait mal et ça doit aussi faire mal à mon grand frère Tiémoko (Meyliet). Mon grand frère sait que son petit frère n'a pas volé. Car s'il le savait, il aurait eu trop honte, or je ne peux pas faire honte à mon grand frère. On n'a jamais volé 5F à la Bceao. Ni moi, ni le président Laurent Gbagbo. La Bceao, elle-même, alors gouverné par mon grand frère, a dit qu'on ne lui a pas volé », a soutenu Koné Katinan.

Une gratitude à l'égard d'Alassane Oua (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Banque Côte d'Ivoire don Afrique Laurent Gbagbo Justin Koné Katinan Tiémoko Meyliet Koné PPA-CI BCEAO braquage

Articles similaires