Hôpital général de Yopougon Attié rénovée et équipé : une infrastructure sanitaire disposant d'un plateau technique relevé pour améliorer l'offre de soin

  • Source: CICG
  • Date: vend. 19 août 2022
  • Visites: 783
  • Commentaires: 0

L'hôpital général de Yopougon Attié, entièrement rénové et équipé, a été mis en service, en mars 2022, par le Premier Ministre Patrick Achi.

Il est bâti sur une superficie d'environ 3 hectares. Avant sa mise en chantier en 2018, cette infrastructure comprenait 7 bâtiments de type pavillonnaire et 4 appâtâmes. Sa capacité d'accueil était de 57 lits.

D'un investissement total de 22 milliards de FCFA, la nouvelle infrastructure a bénéficié de la rénovation de cinq bâtiments et de la construction de douze autres dont quatre R+1 et un R+2. Il a également bénéficié de plusieurs équipements, dont près de 70 de lits.
L'établissement sanitaire est désormais composé d'un service de rééducation (kinésithérapie), d'un poste de contrôle, d'un service néonatalogie, d'une hospitalisation pédiatrique, d'un laboratoire, d'une imagerie médicale.

« C'est un hôpital complet moderne avec un plateau technique adéquat et offrant toutes les commodités que le gouvernement met à la disposition de la commune de Yopougon », a fait savoir le ministre de la Santé, Pierre Dimba.

La mise à niveau de cet hôpital répond aux exigences de l'État d'améliorer l'accès aux soins et la prise en charge médicale des populations. Cette initiative s'inscrit également dans le programme gouvernemental de remise à niveau des plateaux sanitaires sur l'ensemble du territoire national.

Pour Baltazar Wognin, technicien à la zone industrielle de Yopougon, ces travaux de mises aux normes de cette structure sanitaire visent à accueillir dans de bonnes conditions les usagers, à désengorger le CHU de Yopougon, à assurer des consultations d'urgences et à faire des analyses de qualité pour sauver les malades.

« C'est un véritable ouf de soulagement. L'hôpital vient diminuer la souffrance des populations et apporter un plus. Ça permet aux femmes enceintes et aux personnes vulnérables de se faire soigner le plus proche possible et plus rapidement », renchérit Victoria Mélanie N'guessan, vendeuse de fruits à Yopougon Attié.




CHU de Yopougon Patrick Achi Pierre Dimba gouvernement



Educarriere sur Facebook