Financement PND 2021-2025 : la Côte d'Ivoire veut mobiliser 9 336 milliards Fcfa

  • Source: APA
  • Date: vend. 10 juin 2022
  • Visites: 407
  • Commentaires: 0

En vue de financer son Plan national de Développement (PND, 2021-2025), le gouvernement ivoirien organise un Groupe consultatif, le 15 juin 2022 à Abidjan, avec pour objectif la mobilisation de 9 336 milliards de Fcfa.

"L'objectif de mobilisation de ce Groupe consultatif est de 9 335,6 milliards de FCFA", a déclaré le ministre ivoirien du Plan, Mme Kaba Nialé, lors d'une conférence de presse à son Cabinet, en prélude à cet événement.

Le ministre ivoirien du Plan a fait savoir que la réunion du Groupe Consultatif, qui intervient après celle de 2016, contribuera à mobiliser les ressources externes en complément aux efforts nationaux.

Sur la base de la vision du chef de l'Etat, il est prévu des investissements sur la période 2021-2025 estimés à 59 000 milliards de FCFA (environ 100 milliards de dollars USD), dont 74% d'investissements privés et 26 % d'investissement publics.

Pour atteindre ces objectifs, le Groupe consultatif prévoit après la cérémonie d'Ouverture présidée par M. Alassane Ouattara, une table ronde des bailleurs, des panels permettant de présenter les opportunités d'investissement en Côte d'Ivoire et des séances de B to B.

Mme Coralie Gevers, directrice des opérations de la Banque mondiale pour la Côte d'Ivoire, a marqué le soutien de son Institution pour le succès de cet événement qui se tiendra le 15 juin 2022 à Abidjan.

Elle a salué les intentions des autorités ivoiriennes à maintenir une forte croissance économique, qui devrait être tirée beaucoup plus par les investissements du secteur privé et créer davantage d'emplois.

Les besoins en financement de ce groupe consultatif seront adressés au secteur privé à travers des Partenariats publics-privés (PPP) ou des investissements directs. L'investissement public se concentrera sur des questions transversales, tél que l'amélioration du climat des affaires.

Tirant les leçons du PND précédent, Mme Coralie Gevers, a soutenu qu'il est important d'avoir un dialogue structuré et régulier pour la mise en oeuvre des priorités sectorielles via un mécanisme efficace de gouvernance.

Deuxièmement, elle a jugé essentiel de se focaliser sur les résultats et troisièmement, améliorer la participation des différentes catégories d'acteurs, surtout du secteur privé ainsi que des élus locaux et la société civile pour une mise en œuvre efficace du plan.

La Banque mondiale a sorti, il y a quelques jours un rapport économique sur la Côte d'Ivoire. Mme Coralie Gevers a déclaré que "l'économie du pays est robuste" et les investissements présentés dans le PND devraient permettre de maintenir un très bon taux de croissance.

L'institution financière prévoit une croissance de 5,7% en 2022. De son côté, le gouvernement qui tablait sur un taux de 7,65% sur la période 2022-2025, a revu à la baisse ses provisions en raison de la conjoncture économique mondiale, prévoyant une croissance de 7,2%.

Depuis 2012, le gouvernement a renoué avec la tradition de planification de l'action publique. L'exécution des deux premiers plans (PND 2012-2015 et PND 2016-2020), a permis d'enregistrer des progrès importants et de consolider la croissance économique du pays.

 

AP/ls/APA




Banque Alassane Ouattara Kaba Nialé Coralie Gevers Côte d'Ivoire Abidjan gouvernement emplois PND ivoirien



Educarriere sur Facebook