La Côte d'Ivoire veut porter la scolarité des filières techniques à plus de 15% d'ici 2025

  • Source: APA
  • Date: lun. 17 janv. 2022
  • Visites: 1506
  • Commentaires: 0
Le gouvernement ivoirien envisage de porter la scolarité des filières d'enseignement technique et de formation professionnelle à plus de 15% d'ici 2025, face aux enjeux d'industrialisation de l'économie du pays.

"Face aux enjeux d'industrialisation de notre économie, l'ambition du gouvernement, avec la création d'un ministère dédié, est de faire passer le taux de scolarité dans ce secteur à plus de 15% d'ici 2025", a déclaré samedi le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi qui s'exprimait, à l'occasion de l'inauguration du Centre de bureautique, de communication et de gestion (CBCG) de Bouaké, la métropole du centre ivoirien, devant des autorités administratives, politiques, coutumières et religieuses.

Il a dit qu'après Bouaké, sont en cours d'achèvement ou d'équipement les collèges d'enseignement technique d'Issa, de Bouaflé et le Lycée professionnel hôtelier de Yamoussoukro, pour une valeur globale de près de 6 milliards FCFA, dont 80% sur financement du Fonds saoudien pour le développement

Les travaux au niveau du Lycée professionnel agroalimentaire et de maintenance industrielle de Yopougon, dans l'Ouest d'Abidjan, eux, sont financés par la France via le C2D, pour un investissement de plus de 11,5 milliards de F CFA.

A ce propos, le premier ministre a salué les enseignants et les élèves du Lycée Technique de Yopougon à travers le Huawei IdeaHub, une écran intelligente interactif « Smart Board » doté de plusieurs fonctionnalités de communication, surtout pour la formation à distance. 

Pour l'avenir, dira-t-il, "les travaux de construction de 19 établissements ont démarré dans l'ensemble du pays, pour un investissement de plus de 217 milliards FCFA". La construction d'autres établissements est en négociation avec des partenaires techniques et financiers.

"Je salue particulièrement les responsables du Fond saoudien pour le développement, dont la contribution et l'engagement ont permis la bonne exécution du CBCG de Bouaké", a ajouté le chef du gouvernement ivoirien.

Le géant chinois des technologies, Huawei a fait un don au CBCG de Bouaké d'un tableau numérique avec écran interactif de 65 Pouces et équipera une salle multimédia en matériels informatiques estimés à 17,5 millions FCFA ( 35 mille dollars).

"Notre politique ambitieuse permettra également, à travers des programmes spécifiques, de capter le stock des diplômés sans emplois, des déscolarisés ou non-scolarisés q (...)

Lire la suite sur APA


Yopougon Patrick Achi Abidjan Bouaké Yamoussoukro France gouvernement emplois développement formation ivoirien




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour